La leishmaniose - Une maladie infectieuse du chien

La leishmaniose est une maladie infectieuse qui touche le chien aussi bien que la toux de chenil, la rage ou encore la piroplasmose.

Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir plus sur cette maladie parasitaire qui touche nos animaux de compagnie.

Découvrez la maladie de chien leishmaniose

Qu’est-ce que la leishmaniose ?

La leishmaniose est une maladie chronique grave qui touche le chien. Elle est notamment due à un virus que l’on appelle leishmanie. Ce dernier est également à l’origine de la maladie chez l’être humain. Lorsque la maladie se déclare, il est important d’agir rapidement car cette dernière peut être fatale.

Cette maladie est d’ailleurs une des rares communes aussi bien à l’homme qu’au chien. Lorsque le parasite de cette infection s’installe dans le corps de votre chien, il va alors se reproduire dans les cellules de l’organisme. Cette maladie est notamment transmise initialement par un moustique que l’on appelle phlébotome.

Ce dernier vit uniquement dans certaines régions bien précises du monde. Il faut tout de même prendre en compte que tous les chiens piqués par ce moustique ne vont pas obligatoirement développer la maladie. Certains ont la capacité d’être protégés naturellement.

La transmission de la leishmaniose

Comme nous le disions précédemment, cette maladie est transmise au chien au travers de la piqûre d’un moustique jaunâtre qui ne mesure que quelques millimètres. Cousin du moustique, cet insecte est présent dans l’environnement à partir de la fin de journée et notamment durant la nuit. Il vit notamment avec des températures qui oscillent entre 18 et 22 degrés.

Ce moustique est très présent sur le bassin méditerranéen, mais également au cœur de l’Afrique et principalement au Moyen-Orient. En France, on le retrouve surtout dans la vallée du Rhône et dans la vallée du Lot. On constate notamment des taux de transmission en hausse à la fin de l’été et durant le début de l’automne.

Les symptômes de la leishmaniose

Chaque chien infecté par cette maladie ne va pas forcément la développer. Il faut tout de même prendre en compte que la période d’incubation de la leishmaniose est conséquente et qu’elle peut facilement osciller entre quelques mois et plusieurs années. Différents symptômes peuvent alors faire leur apparition sur le chien et touchent notamment les organes. On constate souvent un amaigrissement progressif de l’animal et des problèmes cutanés.

Des saignements de nez peuvent également être présents et les ongles peuvent aussi paraître anormalement longs. Certains chiens sont également victimes de fièvre, de problèmes de vue, mais également de problèmes rénaux. Chez certains cas, on a aussi constaté des ganglions volumineux et une augmentation de la taille du foie ainsi que de la rate.

Le diagnostic de la leishmaniose

Si vous avez des doutes sur la santé de votre chien, nous vous recommandons notamment de l’emmener consulter chez un vétérinaire. Ce dernier pourra alors établir un diagnostic et juger si votre chien est ou non infecté par cette maladie. La leishmaniose sera notamment suspectée par le vétérinaire si vous vivez dans une région à risque et que différents symptômes sont présents. Le diagnostic est tout de même difficile, car c’est une maladie discrète.

Différents examens sanguins seront donc réalisés pour permettre de confirmer le diagnostic. Parfois, des analyses de peau vont également être réalisées, des analyses de moelle osseuse ou encore des ganglions. Le but étant de mettre en évidence la présence ou non de ce parasite dans l’organisme de votre chien. Dans tous les cas, le vétérinaire ne pourra vous donner un pronostic précis sur votre chien car c’est un traitement long qui devra être mis en place.

Tous les chiens ne réagissent d’ailleurs pas de la même manière face aux traitements, et ces derniers ne s’avèrent pas toujours efficaces non plus. Le traitement va donc permettre de faire disparaître les symptômes, mais ne va pas toujours permettre à votre chien de guérir. Les rechutes sont fréquentes et possibles. Sachez également que si le vétérinaire détecte que les reins de l’animal sont touchés, les lésions sont alors totalement irréversibles. Généralement, le traitement se présente sous la forme d’injections et de comprimés durant 12 mois minimum et parfois même à vie.

La prévention de la leishmaniose

Pour prévenir votre chien de la leishmaniose, il est fortement recommandé de l’enfermer au crépuscule. Cela lui évitera notamment de se faire piquer par ce moustique. Ces derniers sont actifs à la tombée de la nuit et durant la saison chaude. Vous pouvez utiliser des moustiquaires ou des bombes qui permettent de tuer les moustiques.

Dans tous les cas, vous ne pourrez pas venir définitivement à bout des moustiques, mais vous réduirez notamment les risques. N’hésitez pas aussi à utiliser de l’antiparasitaire directement sur votre chien pour repousser ces moustiques.

Sachez également que depuis 2011, un vaccin existe. Il est notamment destiné à tous les chiens de plus de 6 mois.

articles

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire