La parvovirose est une maladie qui touche le chien. Elle est notamment fréquente et s’avère résistante.

Comme la leptospirose ou encore l’hépatite de Rubarth, c’est une maladie infectieuse. Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur la parvovirose.

Tout savoir sur la parvovirose du chien

Qu’est-ce que la parvovirose du chien ?

La parvovirose a fait son apparition pour la toute première en 1978 au cœur de l’Europe et de l’Amérique également. Avant la création du vaccin, cette maladie était notamment très mortelle et de nombreux chiens en sont morts. Elle reste tout de même fréquente chez les chiens qui ne sont pas vaccinés à l’heure actuelle.

Cette maladie est due au parvovirus canin et s’avère très rapidement mortelle. Cette maladie s’installe très rapidement dans l’organisme de l’animal et va entrainer une gastroentérite hémorragique.

La transmission de la parvovirose canine

La principale source d’infection de la parvovirose canine sont les excréments des chiens qui sont déjà infectés. En effet, cette maladie peut notamment résister très longtemps dans l’environnement jusqu’à 6 mois, voire même plus longtemps. Même en nettoyant bien, ce virus est capable de rester imprégné sur les murs ou les sols.

Il peut également s’accrocher à vos vêtements, aux semelles des chaussures ou encore au pelage des animaux et cela durant plusieurs mois. Il peut rester là avant de contaminer un autre chien.

La transmission se fait donc par contact nasal ou buccal avec les matières fécales.

Les symptômes de la parvovirose sur les chiens

Dès les premiers symptômes constatés chez votre chien, il est impératif d’emmener ce dernier chez le vétérinaire. N’oublions pas que cette maladie se développe à une vitesse fulgurante et qu’elle peut rapidement être fatale pour votre animal. Une période d’incubation est présente qui s’étale généralement entre 4 à 7 jours.

Le premier symptôme est une gastroentérite sévère. D’autres signes cliniques font ensuite leur apparition dont notamment la fatigue, le refus de boire et de manger, mais également des vomissements. Une diarrhée intense peut se manifester accompagnée de périodes d’hémorragies. Cette diarrhée est alors très nauséabonde et entraine également des douleurs abdominales chez le chien.

À la suite de cela, la déshydratation de l’animal s’installe puis une déficience du système immunitaire. Tous ces symptômes entrainent ensuite votre chien vers la mort. Si le chiot est déjà victime de problèmes cardiaques, la mort peut alors être immédiate. Il faut également prendre en compte que les chiots ont très peu de chances de survivre à cette maladie. En effet, un chiot sur deux meurt.

Le diagnostic de la parvovirose

Si votre chien est victime de cette maladie, il est important d’agir rapidement. Le but étant de l’empêcher de mourir à cause de la parvovirose. Il faut savoir que votre chien peut guérir entre 4 à 5 jours après l’apparition des premiers symptômes et l’hospitalisation de l’animal peut donc être longue et coûteuse.

Au moindre doute, le vétérinaire débutera le traitement pour faire face, dans un premier temps, à la diarrhée et aux vomissements. De nombreuses questions vous seront posées pour savoir si oui ou non votre chien est victime de cette maladie. On va notamment vous demander s’il est vacciné ou s’il a séjourné en collectivité ces derniers temps. Un prélèvement sanguin sera systématiquement réalisé et envoyé en laboratoire pour diagnostiquer cette pathologie. Il faut tout de même prendre en compte qu’il n’existe pas de traitement spécifique à la maladie.

Le but va être de combattre les symptômes pour encourager la parvovirose à disparaître et laisser la chance au système immunitaire de l’animal de se battre. Le chien sera alors mis sous perfusion pour combattre aussi sa déshydratation. Généralement, si votre animal a réussi à survivre plus de trois jours en étant infecté par la maladie, il a alors de grandes chances de pouvoir s’en sortir.

soigner la parvovirose du chien

La prévention de la parvovirose

En réalité et comme nous le disions précédemment, il n’existe pas vraiment de traitement spécifique à cette maladie. Les antibiotiques ne sont d’ailleurs pas toujours efficaces. Il est tout simplement nécessaire de bien vacciner votre chien contre la parvovirose dès son plus jeune âge. Il est également important de bien faire le rappel du vaccin tous les ans pour qu’il puisse être constamment protégé.

N’oublions pas que ce virus est très résistant dans l’environnement et en extérieur. Si votre chien a le malheur de croiser le chemin d’un de ses congénères infectés, il aura alors de grandes chances de l’être également, surtout s’il n’est pas à jour dans ses vaccins.

Évitez notamment de laisser votre chien avec d’autres animaux que vous ne connaissez pas ou qui ne donnent pas l’impression d’être bien entretenus par leur propriétaire. Les risques sont réellement présents et vous êtes le seul à pouvoir le protéger de cela. Le chien par lui-même n’est pas en mesure de se protéger contre cette maladie.