La rage fait partie des maladies infectieuses qui touchent le chien comme la piroplasmose ou encore la leishmaniose.

Très connue depuis de nombreuses années, elle était présente dans notre pays jusqu’en 2000. Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir plus sur la rage.

Tout savoir sur la rage chez le chien

Qu’est-ce que la rage du chien ?

La rage est un virus qui sévit dans le monde entier et qui fait partie du type Lyssavirus. Le virus n’est pas si résistant et il ne va rester longtemps dans l’environnement. La rage est neurotrope c’est-à-dire que cette maladie va directement toucher le système nerveux du chien.

Les neurones de l’animal vont être perturbés, surtout ceux qui sont en lien direct avec le système cardiaque et respiratoire. Le chien victime de la rage va alors développer une inflammation au niveau du cerveau que l’on appelle plus précisément encéphalite et finit ensuite par mourir.

La transmission de la rage entre chien

La rage va être transmise à votre chien par un autre animal infecté. La transmission se fait notamment par la morsure. L’animal infecté peut ne pas présenter encore les symptômes typiques de la rage, mais sera tout de même en mesure de contaminer un autre animal.

La salive comporte une grande quantité du virus de la rage et ce virus va alors être injecté dans l’autre animal lorsqu’il sera mordu. Il faut savoir également que la transmission de cette maladie peut également se fait par une griffure ou encore par léchage de la peau par un animal infecté. Les chats sont également porteurs de cette maladie et peuvent très bien la transmettre à votre chien.

la maladie de la rage chez le chien

Les symptômes de la rage chez un chien

Lorsque votre chien se fait mordre et contaminé, il va alors entrer dans une période d’incubation de la maladie. Cette période peut varier entre 9 jours et un an. En effet, c’est notamment le temps nécessaire au virus de la rage pour s’installer dans l’organisme de votre chien et atteindre le système nerveux.

Différents signes cliniques sont caractéristiques de la rage comme la fièvre, les changements d’humeur et de comportement. Les pupilles de votre animal peuvent également se dilater et la voix de l’animal peut changer.

Dans un second temps, votre chien peut devenir agressif, être désorienté, être victime de crises convulsives ou présenter une salivation importante. Lorsque la maladie s’est déjà bien installée, le chien peut avoir des difficultés à se déplacer ou devenir paralysé.

Généralement, lorsque la rage touche votre chien de cette manière en entrainant sa paralysie, la guérison n’est alors plus possible et la mort survient alors 4 à 5 jours plus tard. En effet, la rage va notamment entrainer la paralysie des muscles respiratoires du chien.

Le diagnostic de la rage de votre animal

Les symptômes de cette maladie peuvent rester discrets et parfois même être confondus avec d’autres maladies. Le diagnostic de la maladie n’est donc pas évident et plutôt délicat. Si le vétérinaire suspecte la rage chez votre chien, ce dernier sera alors mis en observation à la clinique vétérinaire. Il sera également placé en « quarantaine » pour ne pas infecté un autre animal, et notamment s’il présente un comportement agressif.

C’est aussi le cas des animaux qui sont importés d’un pays étranger. Sachez que le vétérinaire effectuera des examens à l’Institut Pasteur si votre animal décède pour certifier qu’il est mort ou non de la rage.

La prévention de la rage chez le chien

Sachez qu’aucun traitement n’existe réellement à l’heure actuelle pour soigner la rage chez le chien. Votre animal devra obligatoirement être euthanasié. Le seul moyen efficace de sauver votre animal est donc de le vacciner dès son plus jeune âge contre la rage.

Après l’âge de trois mois, une première injection est réalisée. Des rappels sont ensuite effectués tous les ans. Votre chien pourra alors posséder son passeport et voyager avec vous sans problème. Sachez notamment qu’un chien qui n’est pas vacciné contre la rage ne peut pas voyager dans le monde et ne pourra donc pas quitter son pays de résidence pour des mesures de sécurité.

Sachez que certains pays demandent même une prise de sang de l’animal avant que ce dernier ne puisse entrer sur le territoire. La rage est une maladie dangereuse. En tant que propriétaire de votre animal, vous avez également la possibilité de le protéger en évitant les contacts avec des renards blessés ou d’autres animaux domestiques.

De plus, il est important de ne pas entrer en contact avec des chauve-souris qui sont souvent porteuses de la rage.

Notre pays a réussi à combattre la rage. Une lutte de plusieurs années, mais qui a réussi. Il est donc important de ne pas ramener la rage d’un autre pays étranger, car la contamination est très rapide et silencieuse. On peut notamment évoquer les cas de rages estivaux qui sont très nombreux. Certaines personnes décident d’acquérir leur chien à l’étranger et finissent alors par transporter la rage dans leur pays de résidence.