Découvrez pourquoi votre chien tremble. Le chien, fidèle ami de l’Homme depuis la nuit des temps, est toujours attentif aux émotions de son maître. Il apprécie passer du temps avec lui en toute circonstance et apporte du bonheur dans tous les foyers qu’il occupe.

Alors soyons attentif à sa santé et son bien être autant qu’il l’est pour nous !

Intéressons-nous aux tremblements que peuvent manifester les chiens : pourquoi apparaissent-ils et comment y remédier ?

Tremblements du chien : causes et solutions

Définition du tremblement chez les chiens

Les tremblements se définissent par des petits spasmes musculaires atteignant la tête du chien, et ses autres membres. Ils peuvent avoir de multiples causes : maladies, douleurs, émotion intense, froid. Selon l’origine du tremblement, les réponses doivent être adaptées.

Les maladies

Le shunt porto-systémique : c’est une maladie du foie, qui ne parvient plus à filtrer les toxines. Peu à peu, ces dernières s'insinuent dans les différents organes. Lorsque le cerveau est touché, des symptômes apparaissent, dont un tremblement du chien (souvent observé après le repas).

L'hypoglycémie : Il s’agit d’une diminution du taux de sucre dans le sang. Elle peut être liée à une sous alimentation, ou générée par du diabète. Lorsque l’hypoglycémie se manifeste, le chien paraît abattu, tremble, et peut perdre connaissance. À défauts de soins (nourriture ou insuline), les symptômes s'aggravent et l'animal peut tomber dans le coma, voire mourir.

Des maladies neurologiques ou des virus peuvent également engendrer des tremblements sur le chien.

Dans ces cas précis, les tremblements sont souvent intenses et durent dans le temps. Si vous les observez, il vous est conseillé de consulter un vétérinaire rapidement. Ce dernier pourra ainsi effectuer une prise de sang sur votre chien, et diagnostiquer une éventuelle pathologie.

tremblement du chien

La douleur et les fractures

La douleur engendre parfois des tremblements sur le chien, telle que l’arthrite dans les membres.

De même, une fracture non décelée ou une infection peuvent engendrer souffrance et maladresse de votre animal. Les tremblements apparaissent comme des symptômes de cette douleur.

Si vous avez des doutes, prenez le temps d'observer votre chien. S’il semble souffrir d’inconfort physique, vous pourrez prendre rendez-vous chez le vétérinaire.

La peur peut provoquer des tremblements

Le chien vit intensément les émotions qui le traversent. Ainsi, s’il craint une séparation avec son propriétaire, s’il sent une colère, ou s’il est puni trop sévèrement, il se met à trembler. Un chien qui a déjà été abandonné et craint de l’être à nouveau peut aussi se mettre à trembler.

Que faire ? Surveillez votre animal. Si les tremblements se manifestent quand il a peur, prenez le temps de le rassurer, la câliner et de lui parler avec une voix douce et calme. Cette attention devrait l’aider à s’apaiser et le rassurer.

L’anxiété est source de tremblements

De même, votre chien est parfois très sensible aux bruits, ce qui le fait stresser et trembler. Par exemple, l’orage ou les feux d’artifice peuvent stresser votre chien. Vous pouvez tenter dans ce cas de mettre du coton dans ses oreilles et le rentrer dans votre maison, pour atténuer le bruit qu’il perçoit. L’environnement familier contribuera à l’apaiser.

Enfin, vous pouvez demander à votre vétérinaire de vous prescrire des traitements anti-stress naturels, qui aideront à calmer votre animal.

Le froid peut faire trembler

Et oui ! Comme nous, le chien peut ressentir le froid, et se mettre à frissonner. Si la température est basse et que vous-même ressentez le froid, nous vous conseillons de rentrer votre chien à l’intérieur.

Il est par contre important de lui proposer des temps de course et des sorties pour qu’il puisse gambader et se dépenser.

La joie peut en être la cause

Les tremblements peuvent également traduire, et heureusement, une émotion positive ! Ainsi, lorsque vous tenez une balle dans votre main, avant de la jeter, votre animal, tendu, jappe avec impatience, et tremble dans l’attente de courir après.

Que faire ? Continuez à volonté !