La maladie de Carré du chien

La maladie de Carré peut toucher le chien. En effet, c’est une maladie qui est fréquente dans les élevages.

Dans cet article, nous vous proposons notamment d’en découvrir plus sur la maladie de Carré.

Tout savoir sur la maladie de Carré du chien

Qu’est-ce que la maladie de Carré ?

La maladie de Carré a été découverte en 1905 par le vétérinaire du même nom, Monsieur Henri Carré. Elle est souvent présente dans les élevages où elle toucher les chiots. En vérité, cette maladie est connue depuis de nombreux siècles, mais elle ne portait à ce jour aucun nom.

Très contagieuse, cette infection est due à un virus quasiment identique à celui de la rougeole chez l’être humain que l’on appelle paramyxovirus. Elle peut parfois être mortelles chez les chiens, surtout chez les chiens. Cependant, chaque animal ne présente pas la même affection et les mêmes symptômes.

Grâce au vaccin qui a été créé, la maladie de Carré peut dorénavant être combattue, mais elle reste toujours présente en France. Il faut savoir que cette maladie touche plus fortement certains pays comme la Finlande où de nombreux chiots décèdent. Lorsque le chiot est touché par la maladie de Carré, aucun traitement spécifique n’est possible.

En effet, il faut savoir que les antibiotiques sont totalement impuissants face à la maladie. Ce virus fait partie de la famille du virus de la rougeole. Certaines souches qui composent cette maladie sont plus dangereuses que d’autres. La vaccination va notamment permettre de protéger le chiot contre l’ensemble des souches du virus.

Sachez également que si un chiot est victime de cette maladie il pourra alors être retourné à son éleveur. En effet, si la maladie fait son apparition dans les huit jours qui suivent la vente, cela est alors qualifié de vice rédhibitoire et permet d’annuler la vente du chiot.

La transmission de la maladie de Carré

La maladie de Carré se transmet notamment au travers des aérosols, c’est-à-dire au travers de toutes les particules qui sont transportées dans l’air. Ainsi, si un chien éternue, il peut transmettre le virus à un autre chien. Une période d’incubation de trois semaines existe.

Il faut tout de même prendre en compte que le virus ne va pas survivre longtemps dans l’environnement et que l’usage de désinfectants de manière régulière va permettre de le détruire avant qu’il ne contamine un chien.

Les symptômes de la maladie de Carré

Au départ, lorsque le chiot est infecté par la maladie de Carré, il va présenter une fièvre dont la durée oscille entre 24 à 48 heures. Certains symptômes sont typiques de la maladie comme l’écoulement oculaire ou encore l’écoulement nasal. Le chiot ou le chien peut également se mettre à éternuer et tousser. L’animal peut aussi être victime d’une perte d’appétit et d’une toux. Des vomissements et de la diarrhée peuvent ensuite faire leur apparition.

Lorsque le chien est infecté par cette maladie à un stade avancé, ce dernier peut alors être victime d’un épaississement cutané de sa truffe ou de ses coussinets. Certains signes neurologiques ont également été constatés tels que de la parésie, une démarche étrange ou encore des tremblements qui surviennent sans aucune raison précise. Il faut aussi prendre en compte que le chien qui survit après une infection de la maladie de Carré peut présenter certaines complications telles que de l’épilepsie.

Le diagnostic de la maladie de Carré

En emmenant votre chien chez le vétérinaire, ce dernier peut alors suspecter la maladie de Carré en fonction des symptômes que l’animal présente. Le vétérinaire va alors procéder à un examen clinique pour vérifier son système respiratoire, digestif, neurologique et parfois même dermatologique. À la suite de ce diagnostic, le professionnel va alors décider de compléter son examen par une éventuelle prise de sang pour être sûr de ce qu’il avance.

La prévention de la maladie de Carré

Ce que nous vous recommandons notamment c’est de faire vacciner votre chiot. Votre vétérinaire sera d’ailleurs le premier à vous le recommander. Si la mère a été elle-même vaccinée contre cette maladie, les chiots vont alors posséder des anticorps naturels supplémentaires.

Ces derniers vont permettre de le protéger uniquement durant les premières semaines de sa vie. Le risque d’être infecté par cette maladie augmente notamment lorsque ces anticorps maternels commencent à chuter. C’est donc à ce moment que la vaccination du chiot prend le relais pour augmenter les défenses du système immunitaire.

Ce dernier va alors pouvoir combattre le virus pour ne pas rendre malade le chiot. Sachez tout de même que votre animal a des chances de guérir. Il existe dorénavant des médicaments et des perfusions efficaces. Cependant, on ne peut pas affirmer qu’un traitement spécifique à cette maladie existe en réalité.

La meilleure solution pour protéger votre chien comme la maladie de Carré est tout simplement la vaccination, lui évitant la mort.

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires