Alors que certaines races de chien adorent voyager, d’autres, ont le mal des transports. C’est le cas de ces autre races de chien qui ne supportent pas les trajets en voiture.

Une information qu’il est indispensable de connaître avant de partir en vacances.

Les quatre races de chien qui ont le mal des transports

Le Basset Hound, parmi les races de chien qui ont le mal des transports

Le Basset Hound fait partie des races de chien qui ronflent le plus. Mais, ne vous attendez pas à ce que ce dernier profite de votre trajet en voiture pour faire une sieste.

En effet, le Basset Hound fait partie des chiens qui ont le mal des transports. Le mieux à faire est d’essayer de l’habituer à la voiture quand il est encore petit. Vous pourrez commencer par des petits trajets.

Le Berger d’Islande, un chien qui ne supporte pas la voiture

Le Berger d’Islande est un chien adorable qui ressemble à un renard. Seulement, ce dernier ne supporte pas la voiture. Ainsi, peu importe la durée du trajet, ce dernier va être malade. Il risque d’ailleurs de vomir plusieurs fois.

Si vous êtes forcé de prendre la voiture, arrêtez de lui donner à manger plusieurs heures avant de partir. Vous pouvez également lui donner de l’homéopathie pour calmer ses nausées.

races de chien mal de transport

Le Caniche toy, l’une des races de chien qui a le mal des transports

Le Caniche toy est un petit chien qui fait partie des races de chien qui sont les plus intelligentes. Mais, ce dernier a également le mal des transports. S’il peut supporter un court trajet, il aura beaucoup de mal sur les plus longues distances.

Si vous décidez de l’emmener en vacances avec vous, la route pourra vous sembler très longue. Essayez de vous arrêter régulièrement pour le bien être de votre Caniche toy.

Le Lévrier, un chien qui n’aime pas les trajets en voiture

Le Lévrier est un agréable compagnon de vie qui fait partie des races de chien qui ont bon caractère. Son seul petit défaut est qu’il n’est pas un très grand fan des trajets en voiture. Il ne sera pas très rassuré et souffrira également du mal des transports.

Quand il est encore un jeune chiot, essayez de l’emmener le plus possible avec vous en voiture. De cette façon, à l’âge adulte, il devrait réussir à supporter beaucoup mieux de prendre les transports.