La dirofilariose : Maladie des chiens

La dirofilariose est une maladie canine qui est due à un parasite interne. Cette maladie est notamment en lien avec un moustique. La dirofilariose est également appelée « maladie des vers du cœur ».

Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir plus sur cette maladie qui touche directement le chien comme la maladie de carré ou encore la leptospirose.

Tout savoir sur la dirofilariose des chiens

Qu’est-ce que la dirofilariose ?

La dirofilariose est une maladie cardiaque qui est souvent fréquente dans les régions tropicales, mais également dans certaines régions du monde au climat tempéré. On retrouve notamment la présence de cette maladie chez les chiens dans le sud de l’Europe.

Cette maladie fait notamment son apparition à cause d’un parasite présent dans le cœur de l’animal, une sorte de ver rond. Lorsque le chien est piqué par un moustique infecté, une larve va alors pénétrer sous sa peau et se déplacer vers son cœur à l’âge adulte. Cette larve va s’installer plus précisément dans les artères pulmonaires et entraîner des dysfonctionnements dans son système cardiaque.

La transmission de la dirofilariose

Comme nous le disions précédemment, cette maladie est transmise au travers d’une piqûre de moustique. Cette piqûre va ensuite engendrer l’apparition de vers dans l’organisme du chien. Ces vers ronds vont migrer directement vers le cœur de l’animal. Il faut savoir que le moustique peut piquer un chien infecté et en piquer ensuite un autre pour l’infecter.

Le moustique est donc l’élément déclencheur de l’infection de cette maladie.

Les symptômes de la dirofilariose

Tout d’abord, sachez que les symptômes ne vont pas faire leur apparition dans l’immédiat. En effet, les signes vont apparaître quelques mois après la piqûre, même parfois plusieurs années après. Généralement, des problèmes cardiaques apparaissent ou des problèmes respiratoires.

Cela peut se traduire par de la fatigue, de la toux, des syncopes, une perte de poids, une fonte musculaire ou encore un épanchement abdominal. D’autres signes peuvent également touchés le chien comme de l’anorexie, de la léthargie ou encore de la tachycardie.

Le diagnostic de la dirofilariose

Sachez que le diagnostic de cette maladie n’est pas du tout évident. Il est souvent nécessaire d’avoir recours à plusieurs examens différents complémentaires. Cela peut donc rapidement devenir coûteux, mais la vie de votre chien n’a certainement pas de prix à vos yeux.

Tout d’abord, on peut avoir recours à un examen sanguin avec une analyse biochimique et une sérologie. Cette analyse biochimique va notamment permettre de vérifier toutes les fonctions organiques de votre chien. La sérologique quant à elle va permettre de détecter la présence de vers dans l’organisme.

De plus, le vétérinaire peut aussi avoir recours à une radiologie pulmonaire pour déceler plus facilement les vers ronds dans les artères pulmonaires et estimer ensuite l’importance des lésions actuelles. Pour finir, l’échocardiographie est un autre examen utilisé pour confirmer le diagnostic.

Cet examen est notamment efficace lorsque le nombre de vers dans l’organisme est important et que ces derniers débordent dans le cœur.

La prévention de la dirofilariose

Il faut tout de même prendre en compte que cette maladie peut s’avérer grave à un stade avancé. En effet, même si le traitement s’avère être une réussite, il faut prendre en compte que les séquelles peuvent être importantes.

Dans tous les cas, l’animal devra pouvoir profiter d’un véritable repos durant un mois pour pouvoir s’en tirer, et ce laps de temps peut être encore plus important pour certains cas. L’évolution de cette maladie est lente et il est donc important de prévenir son apparition.

Pour cela, nous vous recommandons d’éviter toutes les sorties crépusculaires, éviter également les marais et tous les autres endroits humides lorsque la nuit tombe. Il est également fortement recommandé de mettre en place des moustiquaires aux fenêtres si vous vivez dans une zone potentiellement contaminée par la maladie que ce soit une région tropicale ou autre.

Si vous partez en vacances avec votre chien dans une zone dangereuse pour la dirofilariose, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire. Ce dernier vous prescrira notamment un médicament préventif pour que vous puissiez profiter tranquillement de votre séjour. Ces comprimés vont permettre de protéger votre animal face à cette maladie durant un mois. Il sera nécessaire de lui donner avant votre départ et de continuer ensuite le traitement durant un mois après votre retour de vacances.

Sachez aussi que vous pouvez très bien avoir recours à des colliers spécifiques qui vont vous permettre de protéger votre animal contre certains moustiques. Certains colliers peuvent notamment être efficaces durant une période de 6 mois. Sachez qu’au moindre doute concernant l’état de santé de votre chien, nous vous recommandons de le faire ausculter directement par un vétérinaire. Ce dernier pourra alors réaliser des injections douloureuses certes, mais efficaces si nécessaire.

articles

Derniers articles