Boules de poils des chats : Comment faire

Nous vous proposons de tout savoir sur les boules de poils des chats. Certaines races de chats comme le Persan ou encore le Somali possèdent des poils longs. Ces derniers peuvent dont être sujets à ingurgiter des boules de poils.

Cependant, on peut tout de même se demander si ces boules ne sont pas dangereuses pour la santé des chats. Dans cet article, nous vous disons tout.

Tout savoir sur les boules de poils des chats

Qu’est-ce qu’une boule de poils ?

Le chat est un animal propre et soigneux. En effet, il peut passer de très longues heures à se toiletter en se léchant l’ensemble du corps. En se léchant, le chat va alors notamment accrocher ses poils et sera alors contraint de les avaler.

C’est ce que l’on appelle une boule de poils. Il faut tout de même prendre en compte que ces poils ne seront pas digérés par son organisme et qu’ils vont avoir tendance à s’accumuler dans son estomac. Cette accumulation va alors engendrer des grosses boules de poils que l’on appelle également trichobézoards en langage vétérinaire.

Ce qu’il faut savoir sur les boules de poils

Ci-dessous, nous vous proposons notamment de découvrir ce que vous devez retenir sur la formation des boules de poils :

  • Les boules constituées de poils sont naturelles et elles sont fréquentes.
  • Tous les chats ne présentent pas les mêmes risques face aux boules.
  • Une boule de ces poils peut provoquer une occlusion intestinale et de graves complications pour le chat.
  • Si votre chat a tendance à vomir de manière fréquente, il est important de tenter d’identifier si cela n’est pas causé par ces boules.
  • Il s’avère facile de gérer ces amas de poils lorsque vous savez comment procéder.

Pourquoi le chat vomit les boules de poils ?

Contrairement au chien, le chat va vomir ses poils. Il faut tout de même prendre en compte que le chat se lèche plus souvent que le chien pour se débarrasser de ses poils morts, mais également pour réguler sa température corporelle.

Certains chats peuvent également se lécher de manière plus répétitive pour manifester leur anxiété. Il faut savoir que la langue du chat est composée de papilles cornées qui vont agir comme un peigne. Les poils morts vont donc s’accrocher et se retrouver directement dans le tube digestif de l’animal.

Lorsque ces poils sont ingérés en trop grande quantité, ces derniers vont alors s’accumuler dans le tube digestif du chat et cela peut engendrer des complications ainsi que des vomissements.

Les chats à risque

Certaines races de chats sont tout de même plus susceptibles d’être victimes des boules de poils. On peut notamment évoquer les chats à poils longs qui sont sujets aux boules de poils comme le Norvégien, l’Himalayen, le Scottish Fold ou encore le Selkirk Rex. Les chats qui ne sont pas brossés de manière régulière sont également plus susceptibles d’être victimes de boules de poils.

L’alimentation peut également entrer en ligne de mire. Il est recommandé d’opter pour des aliments riches en fibres qui permettent d’améliorer le transit intestinal et d’éliminer plus rapidement tous les poils ingérés par l’animal. Pour finir, sachez qu’un chat d’intérieur sera plus susceptible de développer des boules de poils qu’un chat qui se dépense à l’extérieur.

En effet, le transit intestinal est stimulé par les balades. De plus, un chat qui se balade aura moins tendance à se lécher constamment.

Les conséquences des boules de poils

Comme nous l’avons dit précédemment, les boules de poils vont engendrer des vomissements chez le chat. Cependant, ces dernières peuvent également devenir dangereuses pour la santé de votre animal.

Ces boules de poils peuvent entrainer une anorexie du chat, de la toux, mais également une constipation. De manière encore plus grave, les boules de poils peuvent être à l’origine d’une occlusion intestinale. Certains chats sont même morts d’une occlusion intestinale si cette dernière n’est pas prise à temps.

Les solutions anti boules de poils

Pour faire face à ces boules de poils, nous vous recommandons notamment de brosser régulièrement votre chat notamment s’il possède des poils longs. Privilégiez une alimentation riche en fibres, et optez plutôt pour des aliments destinés aux chats à poils longs si besoin.

Nous vous recommandons également de traiter régulièrement votre animal contre les parasites externes pour éviter qu’il se gratte et se lèche par la suite.

Pour finir, l’herbe à chat est également idéale pour favoriser l’évacuation des poils dans les selles.

articles

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire