3 races de chats sans poils

Quand on parle de chat, on pense généralement aux chats poilus, perdant ces dits-poils partout dans la maison. Ce qui nous vient moins souvent à l’esprit, ce sont ces chats sans-poils. Ces derniers choquent souvent, et peu de gens les apprécient. Pourtant, malgré cette particularité, ces chats ont, à quelques détails près, le même comportement que les chats poilus. 

Comme beaucoup de particularité physique chez les animaux, les chats sans poils sont nés d’une anomalie génétique. Depuis les années 1980, les chats sans poils sont reconnus au LOOF et appartiennent donc à une vraie race.

De par leur absence de poils, et donc de chaleur, les chats sans poils ont généralement froids. C’est pour cela qu’on voit souvent ces chats habillé d’un pull en laine. Comme pour un humain, la peau des chats est très sensible. Sans poils pour les protéger, les chats sans poils sont susceptible d’avoir des coups de soleil. Une crème solaire est donc importante.

Il existe actuellement 3 races de chats sans poils

La race de chat sphynx

C’est la race la plus connue lorsqu’on parle de chats sans poils. Découvert au Canada en 1966, il est né spontanément, et s’accouplera avec une femelle, qui donnera naissance à d’autres chatons sans poils.

Le chat sphynx est considéré comme un chat noble et très apprécié par les stars. Ce chat déborde d’affection, et a un grand besoin de proximité avec son maitre. C’est un chat très intelligent et qui arrive rapidement à ses fins. 

La race de chat donskoy

Originaire de Russie, il est découvert en 1987 par une dame le croyant malade, qui décide de le soigner. Quelques années plus tard, lorsqu’il donne naissance à des chatons sans poils, cette dame comprend qu’il s’agit d’un gène commun.

L’absence de son pelage peut faire peur aux gens, qui le pensent agressif. Cependant, le chat donskoy est un chat très gentil et affectueux. Cela fait de lui une proie facile pour les autres prédateurs. 

La race dee chat peterbald

Il s’agit d’un croisement entre le chat donskoy et le chat occidental, ce qui lui donne ses grandes oreilles. Ce croisement a été effectué en Russie, en 1994. Cette race sera reconnue en 1996.

Connu pour être un chat joueur et dynamique, le chat peterbald a besoin de se dépenser. Il a également un besoin important d’affection. Il est de nature très câline et fidèle, et suivra son maitre partout dans la maison.

articles

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire