Alors que certaines races de chat débordent d’énergie, d’autres, au contraire sont beaucoup moins joueuses.

Ces trois races de chat sont beaucoup plus calmes et préfèrent passer leur temps libre à se reposer.

Les trois races de chat qui sont les moins joueuses

Le Bleu Russe, parmi les races de chat qui sont les moins joueuses

Le Bleu Russe fait partie des races de chat qui ont bon caractère. C’est un petit félin calme et doux qui ne fait pas beaucoup de bêtises. Ce dernier fait d’ailleurs partie des races de chat qui sont les moins joueuses.

En effet, le Bleu Russe ne possède pas un instinct de chasseur très développé. Il ne voit donc pas trop l’intérêt de courir après une balle ou une ficelle. Ce dernier préférera passer son temps libre à se prélasser au soleil ou à faire la sieste.

C’est pour cette raison que le Bleu Russe est le chat idéal pour les personnes d’un certain âge.

race de chat qui sont les moins joueuse

Le Sacré de Birmanie, un chat pas très dynamique

Le Sacré de Birmanie fait partie des races de chat qui sont les plus sociables. Ce dernier s’entendra aussi bien avec ses congénères qu’avec les chiens. Cependant, le Sacré de Birmanie n’est pas un chat qui est particulièrement joueur.

Si ce dernier sera proche de son maître, il préférera faire la sieste sur ses genoux. Vous ne verrez jamais votre Sacré de Birmanie venir vous chercher pour jouer avec lui. Pour éviter qu’il ne prenne trop de poids, n’hésitez pas à aller le stimuler.

Si vous lui proposer une séance de jeu, il acceptera à condition que cette dernière ne dure pas trop longtemps. Ce n’est pas un chat très endurant.

Le British Shorthair, l’une des races de chat qui est la moins joueuse

Le British Shorthair fait partie des races de chat qui sont sujettes au surpoids. Il faut dire que ce petit félin est très gourmand et qu’il ne se dépense pas beaucoup au cours de la journée.

Ainsi, cela ne vous étonnera pas d’apprendre que le British Shorthair fait partie des races de chat qui sont les moins joueuses. Ce dernier n’aime pas beaucoup les efforts physiques. Il s’agit d’un chat qui sera très heureux en appartement.

Le British Shorthair n’a pas besoin de disposer d’un espace extérieur pour se sentir bien dans son environnement. Il pourra parfaitement vivre en ville sans sortir.