Il existe certaines races de chat qui sont très populaires auprès des futurs adoptants, mais ce n’est pas le cas de celles qui sont les moins adoptées.

Ainsi, ces quatre races de chat ne sont pas les préférées des personnes qui recherchent un petit félin.

Les trois races de chat qui sont les moins adoptées

Le Chausie, parmi les races de chat qui sont les moins adoptées

Le Chausie fait partie des races de chat qui sont les plus indépendantes. Ainsi, ce petit félin va se montrer plutôt méfiant au premier abord. Son caractère solitaire n’attire pas beaucoup les futurs adoptants.

Cela ne vous étonnera donc pas d’apprendre que le Chausie fait partie des races de chat qui sont les moins adoptées. Il s’agit d’un chat qui demande du temps et de la patience.

Pourtant, une fois que vous aurez réussi à gagner sa confiance, le Chausie se montrera fidèle et loyal envers vous. Même s’il ne passera pas toute la journée sur vos genoux, vous pourrez le caresser et jouer avec lui.

race de chat la moins adoptée

Le Devon Rex, un chat peu apprécié

Le Devon Rex possède un physique très particulier qui peut parfois faire peur. En effet, ce dernier se distingue de ses congénères par sa petite tête triangulaire.

Une apparence qui n’est pas sans rappeler celle de la chauve souris. C’est sans doute pour cela que le Devon Rex fait partie des races de chat qui sont les moins adoptés. Pourtant, ce dernier est un chat très affectueux.

Ainsi, c’est un petit félin robuste qui ne présente pas de problèmes de santé spécifiques. Bien qu’il n’aime pas beaucoup être porté, le Devon Rex aime beaucoup les caresses. Alors, ne vous arrêtez pas seulement à son apparence physique. 

Le Burmilla, l’une des races de chat qui est la moins adoptée

Le Burmilla est facilement reconnaissable en raison de son visage aplati. Cette race de chat fait partie de celles qui sont les moins adoptées. Pourtant, le Burmilla est un chat vif et affectueux envers son maître.

Il faut dire que cette race de chat n’est pas encore très connue en Suisse. Le Burmilla possède alors un tempérament très joueur. Mais, c’est aussi un chat proche de son maître.

Si vous décidez d’adopter un Burmilla, il est certain que vous ne risquez pas de vous ennuyer. Vous serez heureux d’avoir laissé sa chance à une race de chat qui n’est pas encore très populaire.