Lapin des Flandres

0
Lapin des Flandres

Vous avez craqué sur ce lapin géant ? Vous comptez en adopter un prochainement ? Le lapin des Flandres demande un entretien particulier et il est important de se renseigner avant de l’accueillir chez soi.

Originaire de Belgique comme son nom peut le faire penser, c’est une race obtenue grâce à un croisement entre plusieurs lapins de Garenne.

A l’époque, il était surtout élevé pour sa viande. Désormais, on le prend plutôt comme un animal de compagnie en taille XXL.

Tout savoir sur le lapin des Flandres

Le physique du lapin des Flandres

Le lapin des Flandres ressemble fortement à un lapin classique. Il se distingue essentiellement par sa grande taille et son poids.

En effet, en moyenne, un lapin de Flandres pèse 10 kilogrammes et mesure 80 centimètres. Certains spécimens peuvent aisément atteindre les 120 centimètres soit la taille d’un enfant de 6 ans.

Les oreilles du lapin de Flandres mesurent plus du double de celles d’un lapin basique soit 19 centimètres. Elles forment une cuillère. Normalement, ses oreilles sont censées se tenir droites.

On reconnaît officiellement 13 couleurs au lapin de Flandres. Cela peut aller du gris fer au jaune en passant par le noir et le bleu.

Le lapin des Flandres peut se vanter d’avoir une musculature impressionnante notamment au niveau des épaules et des pattes.

lapin géant des Flandres

Le caractère de ce lapin

En règle générale, le lapin des Flandres a un caractère assez docile. Il s’adapte parfaitement à son environnement. Il s’entend très bien avec les humains et les enfants. Il peut même se montrer très câlin s’il est habitué à recevoir des démonstrations d’affection dès son plus jeune âge.

Le lapin des Flandres a un tempérament anxieux. Il est recommandé de le faire vivre dans un endroit calme.

Comme la plupart des lapins, celui-ci n’aime pas se faire porter par un humain. Il peut même se montrer agressif. Seule une personne ayant construit un vrai lien avec lui pourra le faire.

Méfiez-vous car lorsqu’il s’ennuie, il peut rapidement se mettre à faire des bêtises.

Sachez également que cette espèce n’est pas fait pour vivre seul. Pour qu’il soit heureux, il aura besoin d’un compagnon de jeu. Ce dernier peut être un lapin de Flandres, une autre race de lapin ou même un chat.

Grâce à sa corpulence, il peut facilement s’adapter aux codes du chien et du chat.

Si vous choisissez de faire cohabiter deux lapins, il est préférable de prendre un couple mâle/femelle ou deux femelles.

Deux mâles ne pourront jamais s’entendre. S’ils ne sont pas de la même race, la stérilisation est obligatoire pour éviter les mélanges.

L’alimentation du lapin des Flandres

Evidemment, ce lapin a un gros appétit surtout lorsqu’il est en pleine croissance.

Son alimentation doit être essentiellement composée de foin, de granulés, de verdures et de légumes. Le foin doit être proposé à volonté. Le lapin des Flandres est capable de gérer lui-même ses repas. En moyenne, il faudra prévoir 500 grammes de légumes par jour.

Si vous avez la chance de posséder un jardin, vous pouvez le laisser en liberté. Il se nourrira de votre gazon.

tout savoir lapin des Flandres

Son entretien

Il est certainement inutile de le préciser, mais le lapin des Flandres ne peut pas vivre dans une petite cage classique. Sa corpulence l’empêcherait de s’y sentir à l’aise. Son habitat doit être adapté à son physique.

Le lapin des Flandres peut facilement vivre à l’extérieur dans un enclos sécurisé et suffisamment grand pour qu’il puisse se mouvoir librement. Il a uniquement besoin d’un endroit confortable pour se coucher, d’une gamelle d’eau, d’un espace « litière » et de foin.

Pensez à lui prévoir une cabane pour s’abriter du soleil ou de la pluie. Certains propriétaires d’un lapin de Flandres vont jusqu’à investir dans une niche pour chien pour qu’il puisse s’y sentir bien.

La nuit, il est recommandé d’enfermer son lapin dans un endroit sécurité. En effet, des prédateurs pourraient bien venir perturber son sommeil.

Renseignez-vous auprès de votre éleveur. Si votre compagnon est habitué aux températures extérieures dès son plus jeune âge, vous pouvez le laisser dehors même l’hiver. Autrement, vous devez vous adapter et le garder à l’intérieur en attendant qu’il fasse son poil d’hiver naturellement.

La durée de vie de cette espère ce lapin

Si votre animal est bien traité, son espérance de vie peut atteindre les 15 ans.

La reproduction du lapin des Flandres

En moyenne, une femelle est mâture sexuellement à partir de 8 mois. Le mâle peut commencer à expérimenter la reproduction à partir de ses 6 mois.

Ainsi, si vous possédez plusieurs lapins et que vous ne souhaitez pas les faire reproduire, pensez à les séparer dès le plus jeune âge. Un vétérinaire peut éventuellement pratiquer une intervention pour stériliser votre lapin.

La durée de gestation

La gestion de la femelle dure approximativement 1 mois complet.

Une seule portée peut donner naissance jusqu’à 10 lapereaux. Les bébés mesurent en moyenne 15 centimètres, mais ils vont rapidement grandir pour atteindre les 80 centimètres à l’âge adulte.

La santé de cette espèce

Cette espèce est sujet aux troubles digestifs d’où l’importance de surveiller son alimentation.

La cause principale de décès chez le lapin des Flandres est la coccidiose.

Tous les ans, il est indispensable de faire vacciner son lapin contre le VHD1, le VHD2 et la myxomatose pour prévenir d’éventuels problèmes de santé. Le lapin des Flandres devra être emmené chez le vétérinaire dès le premier signe suspect.