Découvrez les Principales maladies du chat. Vous venez d’adopter un chat ? Félicitations ! Bien plus qu’un compagnon de jeu, ce petit félin peut devenir un membre à part entière de votre famille.

En tant que propriétaire, vous êtes dans l’obligation de le garder en bonne santé. Vous devez donc savoir quelles sont les maladies les plus fréquentes chez le chat

Découvrez les principales maladies du chat

Les avantages d'avoir un chat comme animal de compagnie

Moins encombrant, le chat possède de nombreuses qualités qui raviront aussi bien les petits que les grands. Il peut être un véritable soutien dans vos moments de solitude. Il vous suit partout et se fera un plaisir à se blottir contre vous lorsque vous bouquinez ou regardez un film. 

Pour un enfant, le chat peut être un excellent partenaire de jeu, ainsi qu’un confident qui lui procurera beaucoup de bonheur. L’enfant n’hésitera pas à lui raconter ses peines. Si la cohabitation s’instaure, la présence d’un chat favorise le développement de la communication chez l’enfant.

Le fait d’avoir un chat à la maison lui permet d’ailleurs d’apprendre à se responsabiliser progressivement. L’enfant peut même se transformer en apprenti vétérinaire en brossant régulièrement le petit félin. La présence de ce type d’animal de compagnie est également apaisante pour tous les membres de la famille. Le simple fait de le caresser permet d’évacuer le stress.

Symptômes précurseurs d’une maladie chez le chat

Comme tous les animaux domestiques, le chat peut avoir des problèmes de santé. Cependant, il a tendance à garder ses distances lorsqu’il ne se porte pas bien. De plus, il passe la majorité de son temps à dormir, ce qui complique l’identification d’un signe de souffrance. Mais, rassurez-vous, il existe des symptômes visibles qui vous permettent de savoir si votre petite boule de poils est malade.

Vous devez impérativement être attentif à tout symptôme inhabituel chez votre animal, afin de l’aider le plus tôt possible. Cela vous permet également d’éviter que la maladie ne s’aggrave. Si vous détectez l’un des signes ci-dessous, emmenez-le immédiatement chez votre vétérinaire.

Soyez attentifs aux changement de comportement de votre chat

Si votre chat dort beaucoup plus que d’habitude, cela doit vous alerter. Il se peut que votre animal couve une maladie. Les miaulements rauques, le manque d’appétit et l’agressivité soudaine peuvent également être les conséquences d’une maladie chez le chat.

Amaigrissement rapide

Un changement graduel ou une perte de poids indique souvent une maladie grave : insuffisance rénale, cancer, maladie endocrinienne, etc. Vous pouvez suivre le poids de votre chat en le pesant une fois par semaine.

Augmentation de la consommation d’eau

Si vous constatez que votre boule de poils boit plus qu’à l’ordinaire, cela peut indiquer une maladie rénale, un diabète ou une hyperthyroïdie. Généralement, le chat s’hydrate en mangeant d’où l’importance de lui donner des aliments humides tous les jours. 

Pelage en mauvais état

La fourrure de votre animal peut vous renseigner sur son état de santé général. En cas de maladie, son pelage devient terne et cassant. Sa peau est également couverte de croûtes squameuses. Celles-ci sont immédiatement visibles, car il n’a pas assez d’énergie pour faire sa toilette ou au contraire se lèche de façon excessive.

Principales maladies du chat

Les maladies les plus courantes chez le chat

La panleucopénie infectieuse féline

Connue sous le nom de typhus félin, la panleucopénie est une maladie hautement contagieuse causée par le parvovirus. Elle frappe généralement les chatons et engage le pronostic vital de l’animal. Le virus s’attaque rapidement aux cellules des parois intestinales du chat.

Le parvovirus est extrêmement résistant et se transmet par simple contact avec le sang, la salive ou les matières fécales du sujet infecté. Parmi les symptômes de la panleucopénie figurent les diarrhées hémorragiques, les vomissements, l’abattement, la déshydratation et l’anorexie.

La péritonite infectieuse féline

Il s’agit d’une maladie virale qui touche principalement les jeunes chats qui vivent en collectivité. La péritonite infectieuse féline peut affecter plusieurs organes et se présente sous deux formes différentes : sèche ou humide avec des épanchements liquidiens.

Un événement stressant pour le chat favorise le développement de la maladie. Cela peut être un déménagement ou une opération chirurgicale. Amaigrissement, fièvre élevée, difficulté respiratoire et problèmes digestifs sont les principaux symptômes de cette pathologie virale.

Le coryza

Le coryza est une maladie respiratoire très fréquente chez le chat. Il est contagieux et peut être complexe. En effet, cette grippe du chat est causée par trois virus différents, à savoir : le Calcivirus, le Réovirus et le virus du groupe des Herpès.

Le coryza se transmet par contact direct avec les fluides corporels, le nez, la bouche ou les yeux d’un chat infecté. Les symptômes incluent une infection des voies respiratoires, une perte d’appétit, des plaies dans la bouche et des écoulements des yeux et du nez. 

La chlamydiose féline

La chlamydiose féline est une maladie infectieuse provoquée par la bactérie chlamydophila felis. Celle-ci se transmet par simple contact avec les sécrétions oculaires, le nez ou la bouche d’un chat malade. Une fois infecté, l’animal présente une conjonctivite et un larmoiement excessif. Il peut également avoir des troubles respiratoires. 

L’otacariose

Chez le chat, l’otacariose ou la gale des oreilles est causée par un parasite. Cette maladie cutanée est contagieuse et se transmet par simple contact entre un chat sain et un chat malade. Le développement des acariens dans les oreilles de l’animal provoque souvent une otite. Démangeaisons et excès de cérumen sont les signes révélateurs de l’otacariose.