Découvrez les poissons nettoyeurs. Vous imaginez un aquarium autonettoyant où les excréments de ses occupants, leurs restants de nourriture et les algues s’élimineraient tous seuls ?

Pour cela, certaines espèces de poissons constituent de merveilleux alliés.

Tout savoir sur les poissons nettoyeurs

Conseils importants pour bien choisir un poisson nettoyeur

Les poissons qualifiés de « nettoyeurs » sont ceux qui trouvent leur nourriture en fouinant le sol, les parties du décor ou encore en grignotant les algues qui se trouvent collées sur les vitres des aquariums.

Ces poissons contribuent à entretenir l’écosystème dans lequel ils vivent. Leur action n’évite pas le nettoyage régulier du bac pour leur assurer un environnement sain.

Les déchets de l’aquarium sont insuffisants à procurer aux poissons les nutriments qui leur sont indispensables.

Aussi, pour leur éviter une carence alimentaire, il faut leur donner une nourriture adaptée à leur espèce, sous la forme de pastilles, de granulés, de vers, de larves ou de petits crustacés vivants suivant les espèces.

Les différentes espèces de poissons nettoyeurs

Le Pléco

De grande taille, 30 à 40 cm, il nécessite un bac de 400 à 500 litres. Avec sa bouche ventouse, il racle les algues minuscules situées sur les vitres de l’aquarium. Le Pléco est herbivore mais les vers sont un régal pour lui. Il apprécie d’évoluer avec un (ou des) congénère(s).

L’Ancistrus (silure cuirassé à ventouse)

Surnommé « laveur de vitres » « suceur », il passe la majorité de son temps plaqué sur un support et le racle à l’aide de ses dents abrasives. Il est d’une taille raisonnable, 8 à 13 cm. L’Ancistrus s’entend très bien avec les autres espèces. Son alimentation est végétale.

poissons nettoyeurs

L’Otocinclus

Il nage souvent sur les feuilles de l’aquarium afin de les épurer et termine ainsi le travail fait par les autres nettoyeurs. Étant petit (5 à 7 cm) et de faible poids, il absorbe les plus minuscules algues et nettoie efficacement l’aquarium. Dans un bac de 150 litres, 4 à 6 Otocinclus évoluent idéalement.

Le Botia Macracantha (loche-clown)

Sa forme fuselée lui permet de nettoyer tous les recoins de l’aquarium mais également son fond. Il mesure 15 cm environ et arbore de magnifiques rayures noires et orange. Il est à l’aise dans un bac de 100 litres.

Le Gyrinocheilus

Il est nanti d’une bouche ventouse lui permettant de vivre fixé à la vitre du bac. Mesurant 6 cm environ, c’est un très bon mangeur d’algues mais peut blesser d’autres poissons en se collant sur leurs flancs. Un unique spécimen par aquarium est donc idéal.

Le Corydora

Ce poisson détrivore se nourrit de débris divers et passe son temps à farfouiller au fond de l’aquarium pour les dénicher. Le Corydora est un excellent nettoyeur. Une petite troupe de 5 spécimens nettoie efficacement un bac de 150 à 200 litres.

Le Synodonti (poisson-chat)

À l’aide de ses barbillons, il parcourt le sol pour trouver des restants de nourriture ou de minuscules organismes. Il vit plutôt la nuit et se plait dans un bac de 200 litres, seul ou avec un congénère.

L’Épalzeorhynchos

Ce poisson nettoyeur empêche la prolifération des algues. Il vit dans la partie basse de l’aquarium et peut mesurer 18 cm de longueur. Un spécimen pour un volume de 100 litres s’avère parfait.

Le crossocheilus siamensis (barbeau à raie noire)

C’est un mangeur d’algues hors-pair qui nettoie parfaitement bien les plantes, les décors et le sol de l’aquarium. Il se nourrit de végétaux.

La Baryansitrus

Il aime grignoter les algues et le bois qui se décompose sans pour cela détruire les plantes. Ce poisson de 22 cm vit au fond du bac et peut facilement partager son habitat.