Education de votre chien : les 10 règles de base

Publié par Julie le 15 octobre 2019

L'éducation d'un chien commence dés qu'il arrive chez vous. Il est important de ne pas remettre à plus tard, au risque de voir s'installer des comportements indésirables et difficiles à enrayer par la suite.

Si vous savez poser les limites dés le départ en étant ferme et déterminé alors votre compagnon comprendra où est sa place.

Nous allons voir 10 règles qui vous servirons de base pour bien démarrer votre nouvelle vie avec votre animal

Dire non à son chien

Dites non. Dire non à son chien n'est pas la marque d'un manque d'affection, au contraire. Comme un enfant, un chiot a besoin de repères, de limites pour être stable et équilibré, ainsi il sait exactement quelle place il occupe dans la hiérarchie familiale. Si votre chien a un comportement que vous n'appréciez pas, dlites son nom puis un "non" ferme. Au début il vous faudra peut-être l'accompagner pour qu'il comprenne (s'il monte sur le canapé ou saute sur les gens par exemple) puis le "non" suffira et en quelques jours, il n'aura plus ce comportement. Ne cédez pas "de temps en temps" sinon vous ruinerez tous vos efforts. Non c'est non. Surtout si vous avez un chien avec du caractère comme un husky ou un malinois par exemple.

Vous êtes le chef de la meute

À ce titre, vous passez devant en tout temps. Que ce soit pour franchir une porte qui mène à l'extérieur ou non, peu importe. Si vous êtes avec lui, vous DEVEZ passer devant, quitte à revenir sur vos pas, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il doit attendre que vous soyez passé pour vous suivre. Il se sentira ainsi protégé et en sécurité car il comprendra que vous avez les choses en main.

Votre chien mange après vous 

Il est déconseillé de laisser la gamelle à disposition. Préférez plutôt 2 repas par jour. Dans tous les cas, au moment de manger il est primordial qu'il mange après vous. Dans la nature, les dominants se régalent les premiers. Vous êtes le plus haut placé, vous mangez d'abord. Ainsi votre compagnon intègre d'autant mieux sa place dans sa meute.

Ne le caressez que lorsqu'il est calme

Votre chiot est tout mignon, adorable et vous voulez le câliner sans arrêt ? C'est bien normal ! Mais si vous donnez de l'affection à votre animal au mauvais moment, il associera l'état dans lequel il se trouve à l'affection et vous risquez de renforcer ses peurs ou ses comportements négatifs. En plus, un chien ne veut pas nécessairement de contact physique en permanence. Pour savoir s'il souhaite être touché, vous pouvez, lorsqu'il est calme, tendre votre main devant lui. S'il ne bouge pas ou avance sa tête, il vous autorise à le caresser. S'il se détourne, c'est qu'il veut juste être tranquille. Si vous le touchez lorsqu'il est paisible, il se calmera de lui-même pour obtenir votre affection et vous aurez le toutou le plus cool du monde !

Respectez votre chien

N'oubliez pas qu'il dépend entièrement de vous. Ne le faites pas trop attendre pour le sortir ou pour les repas. Fixez-vous des horaires pour vos moments ensemble, ainsi votre compagnon saura quand arrive la balade ou ses croquettes et il en sera d'autant plus heureux !

Education de chien

Manipulez votre chiot

Il est primordial que votre chien se laisse toucher et examiner en cas de problème. Habituez-le tout petit à être manipulé. Ventre, gueule, coussinets, queue. Vous pouvez en faire un petit jeu ou bien même un rituel avant de manger. De cette façon, le jour où vous l'emmènerez chez le vétérinaire, un simple examen de routine ne virera pas à l'épreuve de force.

Apprenez lui à rester seul

À la maison, ne le laissez pas vous "coller" sans arrêt, apprenez-lui à garder ses distances de temps en temps, ce sera plus facile pour lui. Lorsque vous partez, faites comme lorsque vous changez de pièce, sans lui parler ou le regarder, idem lorsque vous revenez, ne lui accordez pas trop d'attention. S'il a fait des bêtises en votre absence, ne le grondez pas. C'est difficile mais il risquerait d'associer votre retour à cette réprimande et cela renforcerait son anxiété. Si vous avez un chiot très turbulent, vous pouvez acheter ou fabriquer une grande cage.

Dans la journée apprenez lui que cette cage est son refuge, ne vous en servez jamais pour le punir. Enfermez-le de courts moment puis de plus en plus longtemps. Il saura que cette cage est son abri et qu'il doit y être calme. Puis ensuite, laissez la cage ouverte et sortez quelques instants, puis quelques minutes, puis une heure etc. Vous pouvez le récompenser par du jeu ou une caresse, s'il est calme, à votre retour. Parfois, un simple "bon garçon "! ou "belle fille !" peut suffir, votre chien détecte votre fierté dans votre voix.Pas la peine d'en faire trop sous peine de l'exciter.

Le collier et la laisse

Il convient de bien les choisir. En général le harnais place le chien dans une position de traction qui incite à tirer. Un collier est plus adapté, surtout s'il se serre ou se relâche en fonction du comportement de votre animal. Ce sont des colliers semi-étrangleurs. Si vous avez un chien dynamique et/ou de grande taille comme un dogue allemand ou un labrador, vous serez content de savoir que le chien sera ralenti par le collier sans vous enlever un bras. Dans tous les cas, apprenez à votre chiot à l'enfiler sans s'en effrayer et sans s'exciter non plus. Sinon les départs en balade se transformeront en corvée !

L'exercice et le jeu sont deux activités primordiales pour votre compagnon

Dans la nature, les jeunes apprennent tout par le jeu et se dépensent aussi de cette façon. Vous devez offrir à votre chien des moments d'amusement. QUELLE QUE SOIT SA RACE. Il existe des chiens au tempérament plus doux que d'autres mais il n'existe AUCUN chien qui n'ai pas besoin d'exercice. C'est impératif pour gérer son énergie, libérer les tensions et les frustrations et pour le rendre heureux tout simplement !

Gardez votre animal en sécurité

Vous devez apprendre à votre chien à revenir vers vous, c'est le rappel. Mais des ordres tels que "laisse" ou "pas toucher", ou encore "attends/ reste" peuvent littéralement lui sauver la vie. S'il apprend à lâcher ce qu'il trouve en balade, il s'évitera des désagréments ou même l'empoisonnement. Ces ordres sont cruciaux pour passer de bons moments en balade. Vous contribuez ainsi à la sécurité des personnes, des chiens que vous croiserez, mais aussi et surtout à celle de votre meilleur ami.

Vous devriez aimer aussi

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires