Découvrez comment savoir si votre chat est triste. Il existe des attitudes différentes qui démontrent que votre chat n'est pas bien dans sa peau, qu'il a de la tristesse.

Votre siamois vous évite constamment ? Votre chartreux ne se toilette plus ? Votre persan refuse soudainement de s'alimenter ? Animal de compagnie sensible, le chat peut parfois souffrir d'une tristesse profonde et l'exprimer de diverses manières.

Zoom sur plusieurs comportements indiquant qu'un chat est triste…

7 conseils pour savoir si votre chat est triste

Votre chat s'isole régulièrement

Si un chat s'isole et vous évite constamment, cela peut signifier qu'il souffre d'une grande tristesse et qu'il tente de se protéger. Vous devez dans ce cas lui parler calmement en lui faisant des caresses plusieurs fois par jour afin qu'il finisse par être à nouveau rassuré.

Il manque d'hygiène

Quand un chat urine ou défèque hors de sa litière dans des pièces telles que la cuisine ou le salon, cela peut être le signe d'un état dépressif. Ce genre de comportement peut être lié à une perte de repères, par exemple suite à un déménagement ou au déplacement de sa litière dans une autre pièce.

savoir si un chat est triste

Il arrête de faire sa toilette

Un chat peut passer deux à trois heures par jour à se toiletter ! Si votre animal ne pratique plus ce rite quotidien, cela veut peut-être dire qu'il est triste ou stressé. Accordez-lui alors plus de temps chaque jour. Brossez-le, parlez-lui affectueusement et offrez-lui des caresses afin qu'il comprenne que vous l'aimez et que vous appréciez sa présence. Si, malgré cela, l'animal refuse toujours de se toiletter, consultez votre vétérinaire qui saura diagnostiquer la source de son mal-être.

Un refus de s'alimenter

Lorsqu'un chat est triste, celui-ci peut également perdre l'appétit et ne plus s'alimenter. Si l'animal ne mange pas durant plus de 36 heures d'affilée, il peut devenir malade. Il faut donc tenter de lui redonner l'appétit avec des aliments, tels que quelques morceaux de steak haché ou de poulet, en les lui présentant dans votre main. Si cette tentative échoue, votre chat est certainement dépressif et mieux vaut l'emmener sans plus attendre chez le vétérinaire.

Il a des excès de sommeil

Normalement, le sommeil nocturne et diurne d'un chat adulte dure au total près de 15 heures. Toutefois, si votre animal dort davantage et ne quitte plus son panier, c'est qu'il présente un déséquilibre lié à une pathologie particulière ou à une profonde tristesse. Cette dernière peut se traduire par un sommeil excessif lorsqu'un chat s'ennuie. Vous pouvez dans ce cas l'aider à se défaire de son indolence en le stimulant par exemple via des jouets adaptés pour chats.

Automutilation de votre chat

Un chat anxieux, triste, stressé ou en détresse psychologique peut parfois se mutiler en arrachant ses propres poils. Si vous remarquez ce comportement chez votre animal, n'hésitez pas à le conduire chez le vétérinaire, lequel diagnostiquera si cette automutilation découle d'un état dépressif, de problèmes dermatologiques ou encore de parasites.

Il a de l'agressivité

Un chat triste peut également présenter des signes d'agressivité par rapport à son maître et à son entourage. C'est une façon d'exprimer son besoin de solitude et de calme. Mieux vaut ne pas laisser cette situation durer trop longtemps car l'animal peut devenir un véritable danger, particulièrement pour les enfants en bas âge.