Qui n'a jamais parlé instinctivement à son animal de compagnie ? À poils, à plumes ou encore à écailles, nous leur racontons notre journée, nos déboires, nos envies.

Ne sont-ils pas les meilleurs amis de l’homme ? Pourtant, nous nous sentons ridicules de communiquer avec eux. La honte, les moqueries nous font taire cette habitude.

Grosse erreur : une étude démontre que parler à son animal de compagnie est une marque d'intelligence.

Les personnes qui parlent à leur animaux seraient plus intéligents que la moyenne

parler à son animal rendrait plus intelligent

L'anthropomorphisme, un signe d'intelligence

Attribuer des caractéristiques, des comportements humains à un animal, mais aussi aux objets, aux lieux désigne l'anthropomorphisme. Selon Nicholas Epley, professeur en sciences comportementales à l'Université de Chicago (États-Unis), historiquement, il était interprété comme un signe de puérilité, de stupidité.

Ce chercheur a dirigé une étude consacrée à ce phénomène. Il démontre avec son équipe les bienfaits de cette habitude. En effet, les personnes communiquant régulièrement avec leur tortue, leur chien ou encore leur poisson rouge auraient une intelligence au-dessus de la moyenne.

Contrairement aux idées reçues, le Dr Eply précise que c'est « le reflet d’une grande capacité de notre cerveau plutôt qu’un signe de notre bêtise». De même, les individus parlant aux objets inanimés (voitures, ordinateurs, fours…) et qui leur baptisent sont également concernés. Cette spécificité est typiquement humaine. Il ajoute que l'anthropomorphisme est « un sous-produit naturel de la tendance qui rend les humains intelligents sur cette planète. Aucune autre espèce n'a cette tendance ».

Non seulement vous pouvez poursuivre les monologues avec votre animal de compagnie, vous n'êtes pas le seul dans ce cas, mais, c’est aussi un témoignage d’intelligence, de sensibilité et d’ouverture d'esprit. Alors, amis des animaux, continuer à discuter avec eux, à la bichonner, à leur poser des questions sans attendre de réponse. N'ayez pas honte, vous êtes bien plus intelligent que la moyenne !