Animal de compagnie : 3 questions à vous poser avant d’en prendre

Voici les questions à vous poser avant d’offrir un animal. Les fêtes de Noël approchent à grands pas, et vous pensez offrir un animal à ses enfants. À coup sûr, ils trouveront cette idée tout simplement géniale, mais avez-vous pensé à toutes les obligations qui incombent au nouveau propriétaire d’un chat, d’un chien ou de n’importe quel animal de compagnie ?

Qu’il s’agisse d’achat ou d’adoption, accueillir un nouveau membre de la famille à quatre pattes est une grande décision qui ne se prend pas sur un coup de tête.

Voici 3 questions à vous poser avant d’offrir un animal à vos enfants

Avez-vous du temps pour vous en occuper ?

Voici une des principales questions à vous poser avant d’offrir un animal. Toutefois, vous devrez leur faire part que s’en occuper est une grande responsabilité à long terme. Évidemment, un animal adopté réclame beaucoup plus d’affection et d’attention, et particulièrement pendant les premières semaines de son arrivée. Le nourrir peut amuser les petits, mais encore faut-il bien choisir l’aliment à mettre dans son écuelle. Il mange, il dort, il joue, il prend un bain…

Comme de vraies personnes dont il faut prendre soin tous les jours, avec tendresse et patience. Avant de leur offrir un animal à quatre pattes, rappelez-leur que ce n’est pas un jouet. Offrir un animal à ses enfants est un engagement pour plusieurs années, car un chien peut vivre jusqu’à 15 ans, alors que le chat vit 20 ans et même plus.

Êtes-vous prêt à dépenser pour les soins et besoins de votre animal

Si l’adoption d’un animal de compagnie coûte moins cher que l’achat, sachez que les dépenses qui viennent après n’ont pas de différence. Par exemple, la dépense pour un chien en bonne santé s’élèverait jusqu’à 1 000 euros chaque année. Ces dépenses concernent uniquement son alimentation ainsi que les différents produits de soins et d’hygiène.

Il arrive que votre compagnon à quatre pattes tombe malade, et les frais affectés aux soins médicaux ne sont pas du tout donnés. Chaque année, le chien comme le chat doit aussi effectuer un contrôle chez un vétérinaire, pour examen ou vaccination. Et que dire des dégâts qu’il peut faire dans votre maison ou le jardin ? Cela vous coûte quelques petites fortunes pour les arranger.

Ce que vous pourrez encourir en cas d’infraction

Oui, c’est un délit puni par la loi d’abandonner un animal de compagnie. Vous ne pourrez pas alors vous débarrasser de votre chien ou chat lorsque vos enfants s’en seront lassés. Leur propriétaire pourrait encourir une peine d’emprisonnement et une amende de 30 000 euros. Le mauvais traitement d’un animal de compagnie, notamment l’atteinte à la vie et à l’intégrité physique, est puni d’une amende si le propriétaire est un récidiviste.

En cas de dommage causé à autrui, le propriétaire est tenu de réparer les dégâts occasionnés par son chien ou son chat. Il est dans ce cas civilement et pénalement responsable du fait de son animal. Vos enfants, eux aussi, doivent connaitre cette disposition avant de tomber sous le charme d’un petit chiot ou d'un adorable chat.

articles

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire