Le vanneau huppé est un échassier remarquable de taille moyenne, doté d’une crête rouge qu’il relève et abaisse à volonté. Il est également connu sous le nom de peewit ou de peewee commun.

Cette espèce est l’une des plus communes et des plus répandues parmi tous les oiseaux migrateurs du monde.

Tout savoir sur le vanneau huppé

Description du vanneau huppé

Le vanneau est un grand échassier ressemblant à un faisan, avec des parties supérieures brun foncé, des ailes gris pâle et des parties inférieures blanches.

Le mâle a une couronne et une nuque rouges, une face bleue et des sourcils rouges en forme de peigne. La femelle est brune avec une face rouge et une crête rouge moins prononcée.

Le vanneau huppé vole en traînant ses pattes derrière lui. Il possède un long bec, qui est foncé avec une pointe jaune en période de reproduction. Cet oiseau est capable de faire la roue sur une jambe, l’autre pied étant ramené sous lui.

Il est remarqué par son cri intéressant « pee-wit » ou « pe-wee-wit ». Il se présente comme l’un des oiseaux les plus fascinants, vous pouvez en savoir plus sur le site natera.fr.

Le vanneau huppé, où il vit ?

Ces oiseaux sont souvent observés en volées dans les marais et les plages. Ils nichent dans les zones ouvertes comme les prairies herbeuses. Ils sont répandus dans les régions tempérées et tropicales.

Les vanneaux se reproduisent dans l’hémisphère nord, depuis l’Europe du Nord jusqu’au nord de la Chine et du Japon, en passant par l’Asie. En hiver, ils se rendent dans les régions tropicales et subtropicales.

Le vanneau huppé est considéré comme un grand migrateur. Vous pouvez donc également les trouver dans d’autres parties du monde comme l’Afrique, l’Australie. Cet oiseau n’est pas une espèce en voie de disparition. Toutefois, il a tendance à hiverner dans des zones où les efforts de conservation ne sont pas prioritaires.

oiseau vanneau huppé

L’alimentation de l’espèce

Les vanneaux sont omnivores, mais se nourrissent principalement d’insectes, de vers de terre et d’autres invertébrés. Ils mangent, par exemple, des grenouilles, des lézards et de petits rongeurs, des graines et des charognes.

Ils sont très territoriaux et défendent leur territoire contre les autres vanneaux et d’autres espèces. Ces deniers concernent les pluviers, les corneilles à capuchon et les chevaliers gambettes.

La reproduction d’un vanneau huppé

Les vanneaux sont très fidèles à leur site de reproduction et y retournent chaque année. Ils sont monogames, et le mâle effectue une parade nuptiale étonnante. Il vole jusqu’à 3 ou 4 mètres du sol, puis s’envole vers la femelle.

Durant cette parade, le mâle danse dans le cadre d’un rituel élaboré qui comprend des appels, des cabrioles et des battements d’ailes. Il soulève et abaisse en rythme leurs plumes jaunes.

Pendant la saison de reproduction, le mâle change de couleur. Sa tête est rouge vif et noire, sa poitrine est orange et sa queue est bleu vif. La femelle est d’un brun tacheté terne, mais elle a aussi une crête.

Pendant la reproduction, les vanneaux créent une éraflure sur le sol et libèrent ensuite leurs œufs. Ils libèrent également une phéromone qui attire d’autres vanneaux dans la zone.

C’est pourquoi il y a souvent de grands groupes de vanneaux près d’une seule éraflure. Le mâle et la femelle se partagent les tâches d’incubation, et les petits vanneaux s’envolent au bout de cinq semaines environ