S’il est vrai que certains petits félins sont très indépendants, il existe également des races de chat qui vont être beaucoup plus possessives.

Vous savez donc à quoi vous attendre si vous avez l’intention d’adopter l’une de ces trois races de chat prochainement.

Les trois races de chat qui sont les plus possessives

Le Siamois, parmi les races de chat qui sont les plus possessives

Le Siamois est un véritable petit pot de colle qui ne lâche pas son maître d’une semelle. Ce dernier peut même se montrer jaloux s’il se sent délaissé ou bien mis de côté.

Comme vous devez vous en douter, le Siamois fait bel et bien partie des races de chat qui sont les plus possessives.

Il est alors important de lui montrer que tout ne va pas tourner uniquement autour de lui. Si vous devez être présent pour lui, vous ne pouvez pas non plus lui consacrer la totalité de votre attention. 

Le Bleu Russe, un chat qui adore son maître

Vous n’aurez aucune difficulté à reconnaître le Bleu Russe quand vous le verrez. En effet, ce dernier se distingue de ses congénères par son magnifie pelage gris argenté. Il s’agit alors d’un félin qui possède un tempérament doux et affectueux.

Vous n’avez rien à craindre de lui. Il ne risque pas de se montrer agressif envers vous. Ce dernier est d’ailleurs l’une des races de chat qui est la plus possessive. Ainsi, votre Bleu Russe pourra rester des heures durant allongé sur vos genoux.

Il pourrait avoir du mal à vous partager avec les autres animaux de la maison. Il est important d’en prendre compte avant d’adopter un Bleu Russe.

race de chat possessive

Le Burmese, l’une des races de chat qui est la plus possessive

Le Burmese est un petit félin qui risque bien de vous surprendre en raison de son intelligence hors du commun. Ainsi, ce dernier sera parfaitement capable d’apprendre à ouvrir les portes et les tiroirs de vos meubles.

Il est très malin. Mais, il ne s’agit pas là de sa seule caractéristique. Ainsi, comme tous les félins, le Burmese est assez territorial. Si bien que ce dernier fait également partie des races de chat qui sont les plus possessives.

Il pourra alors avoir du mal à partager son espace avec d’autres félins. Pour que la cohabitation se passe au mieux, vous devrez sociabiliser votre Burmese dès son plus jeune âge.