Alors que certaines races de chat sont très sociables, d’autres, au contraire sont beaucoup plus timides.

C’est le cas de ces quatre races de chat qui auront beaucoup de mal à aller faire les personnes qu’elles ne connaissent pas.

Les quatre races de chat qui sont les plus timides

Le Chat roux, parmi les races de chat qui sont les plus timides

Le Chat roux fait partie des races de chat qui sont les plus agiles. Si ce dernier n’hésite pas à se battre pour défendre son territoire, il se montre plutôt timide envers les personnes qu’il ne connaît pas.

Ne vous attendez pas à ce qu’il vienne dire bonjour à vos invités dès qu’ils franchissent le seuil. Il lui faudra un peu de temps pour s’habituer à leur présence.

race de chat timide

L’American Bobtail, un chat qui se montre prudent

L’American Bobtail est un chat qui s’entend très bien avec les chiens. Seulement, quand il ne connaît, il se montre très prudent. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre qu’il fait partie des races de chat qui sont les plus timides.

Ce dernier aura besoin d’un petit temps d’adaptation avant d’aller à la rencontre d’inconnus. Laissez le avancer à son propre rythme. Cela ne sert à rien de le brusquer, à part à le stresser davantage.

Le Balinais, l’une des races de chat qui est la plus timide

Le Balinais est un chat qui a besoin de beaucoup d’attention. Ce dernier est un véritable petit pot de colle avec son maître. Cependant, avec les étrangers, il sera beaucoup plus timide et réservé.

Ce dernier ne se laissera pas approcher facilement. C’est simple, si vous invitez vos amis à la maison, le Balinais risque de rester caché toute la soirée. Il devra les voir plusieurs fois avant de les laisser venir vers lui.

Le Devon Rex, un chat plutôt méfiant

Le Devon Rex possède un physique très particulier qui peut même parfois faire peur. Pourtant c’est un chat adorable qui est d’ailleurs très timide. Ainsi, le Devon Rex fera toujours preuve d’une certaine méfiance quand il ne connaît.

Il faudra beaucoup de temps avant de pouvoir réussir à gagner sa confiance. Vous devrez donc vous montrer patient et compréhensif. Si vous le brusquez, il risque de se bloquer. Ce sera alors très difficile de pouvoir l’approcher à nouveau. Laissez le aller à son rythme pour ne pas le stresser.