Bouvier d’Appenzell

0
Bouvier d’Appenzell

Le Bouvier d’Appenzell est un chien musclé mais pas trop massif, avec des membres droits et nerveux.

Son crâne est large et plat, ainsi qu’un museau qui s’amincit vers la truffe.

Il a de petits yeux foncés et des oreilles qui pendent.

Et il a la particularité d’être le seul chien de bouvier suisse à porter sa queue enroulée sur son dos.

La race de chien Bouvier d’Appenzell

Les origines de la race

L’origine lointaine de la race est la même que tous les chiens bouviers suisses, c’est-à-dire comme pour la plupart des molossoïdes, le Dogue tibétain.

D’abord connu chez nous comme chien de berger suisse (chien des refuges)  avant de se développer sous sa forme actuelle dans la région d’Appenzell, un canton et également une ville, en Suisse.

Le caractère et comportement de la race

Le Bouvier d’Appenzell est un chien docile (facile à dresser), joyeux et amical mais qui a du caractère.

Il est également extraverti et bruyant, ce qui en fera un gardien « système d’alarme » particulièrement efficace.

Ce chien officie dans différentes fonctions telles que la conduite des troupeaux, le tirage de traîneaux ou la garde de la maison et dans ce cas de figure il faut bien prendre en compte son côté très aboyeur !

L’alimentation de la race

Ne pas laisser votre chien devenir gras ; il est mieux de le garder un peu maigre.

Il ne faut pas lui donner une nourriture de croissance au-delà de l’âge de 4 mois, car la nourriture de croissance va le faire grandir trop vite, et cela, en trop peu de temps.

Avec une nourriture classique, normale et de bonne qualité, votre chien va aussi atteindre sa grandeur finale.

Bouvier d’Appenzell

La santé des chiens de cette race

Ce chien a de l’énergie à dépenser et aime courir, il est donc souhaitable qu’il puisse disposer d’assez d’espace pour le faire, même s’il peut vivre dans une maison. Il ne sera pas épanouissant pour lui de vivre en appartement.

Il est d’une constitution extraordinairement robuste et rustique.

Espérance de vie des chiens de la race

Son espérance de vie moyenne est de 12 à 15 ans, voir plus !

Hygiène pour cette race de chien

Le poil fin de cette race demande peu d’attention. Il faut juste supprimer de temps en temps les poils tombants avec une brosse.

L’éducation de la race

Comme tous les chiens, il est préférable de l’éduquer par des méthodes positives.

Lorsqu’il est jeune, faite lui expérimenter des situations variées et rencontrer des gens et d’autres animaux.

Il apprend assez vite, en partie grâce à son intelligence développée, mais aussi parce qu’il aime être occupé à une tache.

Ce chien n’est pas fait pour le chenil. Il aime plus que tout la vie au grand air, mais seulement si c’est en compagnie de son maître.

L’agility est un sport qui convient bien au Bouvier d’Appenzell.

Remarques et conseils pour cette race

Il est très vif et nerveux, par conséquent, ce chien ne convient pas à des personnes fragiles ou âgées, qui auraient de la peine à l’emmener en balade.

Les couleurs du chien Bouvier d’Appenzell

Son poil court est épais, droit et brillant,  avec un sous-poil dense. Il est de couleur noir et feu avec des taches blanches.

La couleur de base est noire ou havane, avec des marques symétriques feu ou blanches sur le poitrail,  la tête et les pieds.

Et ses yeux sont surmontés de « sourcils » dessinés de couleur feu.

Taille et le poids de cette race

Le mâle mesure entre 52 et 58 cm et la femelle de 48 à 54 cm.

Et le poids oscille entre 20 et 25 kg, de la femelle au mâle.

Les défauts du Bouvier d’Appenzell

Le Bouvier d’Appenzell doit vraiment respecter les critères esthétiques de couleur et de queue recourbée par exemple.

Il existe tellement de spécimens « croisés », que la méprise est possible.

Le prix d’achat d’un chien Bouvier d’Appenzell

Si vous souhaitez accueillir un chien de cette race, il vous en coûtera  entre 1400.- CHF et 2000.- CHF, selon l’élevage et si il y a une option de reproduction future.

Les coûts d’entretiens pour un chien de cette race

Ce chien nécessite un budget d’entretien moyen, tant du point de vue des soins, de l’alimentation ou de cours d’éducation canine.

Le chiot de la race Bouvier d’Appenzell

Vous devez être conscient, que vous achetez un chien avec beaucoup de tempérament, plein de vie et d’un caractère indépendant. Vous achetez un chien qui veut être occupé.

Pas idéal pour une personne âgée. Le premier mois chez vous, votre petit chien ne sera pas encore propre et il faudra beaucoup de temps et de patience pour lui.

Si les chiots, surtout chez un éleveur paysan, s’ébattent sur le tas de fumier, cela ne doit pas vous choquer. Le caractère des chiots se promenant autour de la ferme est plus agréable, que celui des chiots qui ont seulement un contact avec l’homme aux heures du repas.