Certaines races de chiens ne peuvent pas être dressées ou éduquées comme les autres chiens. Dû à leur caractère et à leur nature génétique, quelques races ne sont pas prédisposées à l'obéissance et nécessite beaucoup de patience de la part du maître car plusieurs répétitions des ordres à exécuter est nécessaire pour un dressage réussi.

D'un autre côté, certaines races sont de nature tellement indépendante, que les longues séances d'entraînements ne sont pas ce qu'elles préfèrent.

De plus, quelques races sont dites primitives, c'est-à-dire, qu'elles sont comme les 1ère races qui sont apparues(chiens-loups) et ont encore beaucoup de caractéristiques de ces dernières.

Quoiqu'il en soit, le renforcement positif et les récompenses sont la meilleure façon de dresser tous les chiens et davantage ceux qui sont plus difficiles à éduquer. La punition ne donne jamais de très bons résultats. 
 

Top 10 des races de chiens les plus difficiles à éduquer

Le Husky Sibérien

Le Husky Sibérien est un chien hyperactif qui est réputé pour sa facilité à fuguer. De plus, il est plutôt têtu et nécessite d'avoir un maître expérimenté et attentionné. Par contre, il est rare qu'il morde et s'il est bien éduqué en étant un jeune chiot, il peut être l'animal idéal pour la famille, il aime beaucoup les enfants en plus d'être intelligent et gentil. 

Le Malamute d'Alaska

Le Malamute d'Alaska est une race peu docile qui n'aime pas les ordres. D'un autre côté, il est très doux et affectueux avec son maître et sa famille.

Le Samoyède

Le Samoyède peut se montrer obstiné et avoir tendance à aboyer souvent. Le maître doit être doté d'une bonne patience et doit faire l'éducation aussitôt que le chien est tout jeune. Toutefois, il a un caractère doux et affectueux, et aimant les enfants. Il s'adapte bien à la vie familiale, il adore jouer, il s'agit en effet d'un chien très énergique malgré son côté plutôt indépendant.

Le Spitz Japonais

Le Spitz est très intelligent, mais est plutôt têtu. Il a besoin d'un maître autoritaire, mais doux et patient en même temps. Le Spitz japonais spécialement a tendance à aboyer pour un rien, ce qui peut parfois déplaire, mais il est très protecteur et aime beaucoup les enfants. 

Le Chien d'Ours de Carélie

Cette race de chien est peu sociable en plus d'être indépendante et réservée. Le fort instinct combatif de ce chien doit être maîtrisé aussitôt que possible par le maître. Vû ses sens très développés, cela fait de lui un très bon chien de garde et se montre très doux avec la famille et les enfants.

Le Basenj

Le Basenj est un chien très indépendant qui possède un instinct de chasse très développé. Dû au fait qu'il n'est pas très porté au dressage, le maître doit apprendre et maîtriser le rappel au chien quand il est tout jeune. Il est craintif et méfiant, mais se montre affectueux quand il sent l'appréciation qu'on lui apporte. De plus, il n'aboie jamais et a de la difficulté à rester seul pendant de trop longs moments.

Le Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet est à la fois indépendant, dominant, fier et possède une forte personnalité. Il peut aussi parfois se révéler imprévisible et prend la sécurité de son domicile à coeur. Il sait se montrer affectueux malgré tout. 

L'Akita Inu

Très indépendant et possédant un fort instinct de chasse, l'Akita Inu n'obéit seulement que s'il le juge utile, il se fait très têtu. Il peut toutefois être un chien loyal et dévoué s'il est traité avec respect, il est aussi calme et aboie peu.

Le Shiba Inu

Chien craintif, peu affectueux et plutôt dominant. Afin de gagner sa confiance, son éducation doit se faire de façon positive tout en ayant un maître qui sait démontrer son fort côté de leader pour réussir à dresser le Shiba Inu. Il peut aussi avoir tendance à fuguer si l'occasion se présente. Toutefois, il est bon joueur, fidèle et loyale auprès de sa famille.

Le Chow-Chow

Le Chow-Chow n'est pas un chien aimant jouer, il est aussi peu affectueux, distant et orgueilleux en plus d'être têtu. Il n'aime pas recevoir les ordres et est tenté de tester les limites venant de son maître. Étant très réservé, il est nécessaire de le socialiser le plus tôt possible. Par contre, il n'aboie pas souvent, il est loyal à son maître et adore la nature.