D’ici le mois de juin, les propriétaires des 10’000 chiens officiellement recensés profiteront de plus d’espaces verts à travers la Ville de Genève.

La Municipalité a en effet lancé des travaux de rénovation et de création de parcs supplémentaires, une initiative qui a pris du retard en raison de la pandémie de covid-19 et qui est sur le point d’aboutir.

De nouveaux espaces dédiés aux compagnons à quatre pattes dans la ville de Genève

Un projet mené en collaboration avec les associations concernées

C’est en 2019 que fut prise la décision d’améliorer l’offre en matière d’espaces pour chiens. Pour la réalisation, un crédit de 1 million de francs voté par le Conseil municipal.

Le cahier des charges et l’identification des lieux ont fait l’objet d’une concertation entre les associations de propriétaires de chien et les autorités.

A la fin des travaux, les propriétaires des chiens auront à disposition 13 parcs clos pour un total de 26 espaces.

Des espaces supplémentaires pour des quartiers en forte demande

Sur la rive droite, les quartiers de Saint-Jean, Soubeyran et Geisendorf sont particulièrement concernés par ces nouvelles installations.

Ils bénéficieront chacun d’un espace clôturé, en réponse à la demande importante.

Des pourparlers continuent pour le secteur des Cropettes-Montbrillant, qui pourrait également bénéficier d’un lieu dédié.

Rénovations importantes sur les parcs existants à Genève

Le crédit finance également la rénovation de parcs existants, avec notamment des nouveaux acheminements, des plantations d’arbres, l’ajout de poubelles et d’une nouvelle signalétique.

De même, les clôtures et portails des espaces dédiés sont également mis aux normes. Ce sont notamment quatre parcs de la rive gauche qui bénéficient de ces travaux : le parc Eglantyne-Jebb, l’ancien parc des Acacias, le parc des Contamines, le parc des Falaises de Champel et le parc Belmont.

Sur la rive droite également, trois parcs bénéficient des travaux de rénovation : le parc de la promenade des Crêts, le parc Liotard et également le parc de la maison de la Concorde.