Trump autorise une traque barbare des oursons et louveteaux en Alaska

Publié par Julie le 8 juillet 2020

Le gouvernement Trump vient d'autoriser de nouveau des pratiques de chasse barbares en Alaska.

En 2015, Barack Obama interdisait grâce à une loi fédérale certaines pratiques de chasse d'animaux sauvages afin de préserver les réserves naturelles.

Le gouvernement Trump vient d'autoriser la traque barbare des oursons et louveteaux en Alaska, même jusque dans leur tanière.

La traque des louves, louveteaux, ours et oursons sont autorisé même dans leur tanière

Il est désormais possible :

- d'appâter les ours et leurs oursons avec de la nourriture piégée ou non,
- de les chasser à l'aide de chiens,
- de traquer les louves et leurs louveteaux à la lampe torche pour les faire sortir de leur tanière,
- de tirer sur les caribous, à distance depuis un bateau.

Cette décision est assez controversée tout comme son interdiction l'a été auparavant. Les chasseurs et les élus locaux s'opposaient aux associations de protection de la Nature et des animaux.

L'Etat d'Alaska avait porté plainte à l'époque contre le gouvernement. Il estimait que cette interdiction nuisait à l'autosuffisance alimentaire de ses habitants et à leur mode de vie. En effet, la plupart de ces réserves sont inaccessibles par les touristes une grande partie de l'année.

Trump autorise une traque barbare des oursons et louveteaux

Le fils de Trump aime chasser en Alaska

Cependant, ce qui est le plus contesté actuellement avec ce retour en arrière est la mise en avant des intérêts économiques et personnels de Donald Trump. La famille Trump, et plus précisément le fils aîné du président, est un passionné de chasse. Celui-ci s'est rendu plusieurs fois en Alaska pour pratiquer ce hobby. En début d’année, il était même en premier lot (expédition de chasse dans cet Etat en sa compagnie) d’une loterie organisée par une organisation internationale de chasseurs consacrée à la défense de la liberté de chasser, le Safari Club International.

Si les arguments de l’Etat sont entendables, il est difficile d’en faire autant pour ceux des chasseurs. Il n’est donc pas humain de penser que traquer des oursons et des louveteaux par des manières barbares soit compatible avec la protection des animaux sauvages et des réserves naturelles.

Le lobby de la chasse passe avec cette nouvelle loi avant la protection de la Nature.

Vous devriez aimer aussi

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires