Certaines races de chien supportent très mal la chaleur, si bien que les températures élevées peuvent être dangereuses pour elles.

Avec l’arrivée de l’été, il est essentiel de les connaître afin de les protéger.

Les trois races de chien qui ne supportent pas du tout la chaleur

Le Bouledogue Français, parmi les races de chien qui ne supportent pas la chaleur

Le Bouledogue Français fait partie des races de chien qui supportent très mal la chaleur. En effet, il se trouve que ce dernier possède un museau complètement aplati.

A cause de cette particularité physique, le Bouledogue éprouve beaucoup de difficultés à respirer dès lors que les températures commencent à avoisiner les vingt-cinq degrés.

En été, vous devrez donc faire très attention à lui en le protégeant de la chaleur avec nos astuces. Evitez de le sortir en pleine journée, privilégiez le début de matinée ou le soir pour sa promenade quotidienne.

Le Chow-Chow, un chien qui préfère le froid

En plus de faire partie des races difficiles à éduquer, Le Chow-Chow fait lui aussi partie des chiens qui ont du mal à supporter les températures élevées. Il faut dire que ce dernier possède un épais pelage qui va augmenter encore davantage sa température corporelle.

Le Chow-Chow éprouvera également des difficultés à respirer lorsque les températures seront trop chaudes. Dès le début de l’été, vous devrez donc faire très attention à votre animal. Essayez de le rafraîchir tout au long de la journée et veillez à ce qu’il boive suffisamment d’eau.

Tout comme pour le Bouledogue, ne sortez pas votre Chow-Chow aux heures les plus chaudes de la journée et attendez plutôt le soir que le soleil soit couché. Au moindre signe d’inquiétude, n’attendez pas et emmenez le chez le vétérinaire.

races de chien supportent pas la chaleur

Le Carlin, l’une des races de chien qui ne supportent pas la chaleur

Le Carlin possède un physique très particulier qui en fait un chien très apprécié. Seulement, son museau aplati est la source de nombreuses problématiques respiratoires chez cette race.

En temps normal, le Carlin n’est pas dérangé par cette petite particularité. Cependant, dès les premiers rayons de soleil, votre animal peut montrer des signes de faiblesse.

En effet, à cause de son museau, lorsque les températures augmentent, le Carlin a beaucoup de mal à respirer. Dans ce cas, il faudra lui éviter de faire trop d’efforts physiques et tenter de le rafraîchir.