Si vous avez l’intention d’adopter un nouvel animal, vous devez certainement vous demander si vous allez adopter un chien de race ou non. Il se trouve que ces derniers sont de plus en plus populaires en Suisse.

Malgré un prix d’achat parfois conséquent, les adoptions ne cessent d’augmenter.

Les chiens de races sont de plus en plus populaires

Les futurs propriétaires préfèrent adopter des chiens inscrits au LOS

Fréquemment, de nombreuses enquêtes sont réalisées sur les propriétaires de chien. Récemment, une enquête s’est penchée sur les chiens qui étaient adoptés par les futurs propriétaires. Il se trouve que les chiens de races sont de plus en plus populaires en Suisse. Ainsi, désormais, près d’un chien adopté sur trois a été inscrit au LOS qui signifie livre des origines Suisse.

Le LOS est donc le livret des origines du chien, en France il se retrouve sous la dénomination de LOF. Ce dernier va certifier les origines ainsi que la conformité du chien aux standards de la race. De nombreuses races en font partie, que ce soit le Bichon Maltais, le Spitz nain, le Basset Hound ou encore le Bouvier Bernois.

Les Suisses sont donc de plus en plus attentifs aux origines de leur future compagnon à quatre pattes. Ces derniers préfèrent adopter un chien de race plutôt qu’un chien croisé. Une tendance qui est à la hausse depuis déjà un an ou deux.

chien de race de plus en plus populaire

Pourquoi préférer un chien de race plutôt qu’un croisé ?

Devant cette popularité rencontrée par les chiens de races, il est alors normal de s’interroger sur les raisons de cette tendance. Il est légitime de se demander pourquoi les propriétaires de chien ont tendance à s’orienter plutôt vers un chien de race comme le Braque de Weimar ou le Coton de Tuléar.

Si le chien est inscrit au LOS, les adoptants sont certains que leur chien va correspondre aux standards de la race. Ils n’auront donc aucune surprise en ce qui concerne son caractère. Il leur suffira de faire quelques petites recherches en amont pour s’assurer que leur compagnon sera adapté à leur mode de vie. Ainsi, des maîtres sportifs seront ravis du tempérament du Boxer.

Mais, des personnes âgées se tourneront plutôt vers le Lévrier. Ne pas connaître les origines du chien peut être source de mauvaises surprises. Il est donc compréhensible que les adoptants préfèrent choisir des chiens de races. Ainsi, ils seront certains de leur caractère à l’âge adulte.