De plus en plus de vétérinaires signalent des faits de harcèlement de la part des propriétaires d’animaux de compagnie dont ils s’occupent.

Des comportements qui poussent certains d’entre eux à démissionner et à quitter la profession !

Des vétérinaires harcelés par des propriétaires d’animaux démissionnent

De plus en plus de vétérinaires démissionnent

Si vous avez un animal de compagnie, que ce soit un Chihuahua, un Persan ou même un NAC, vous devez l’emmener chez le vétérinaire une à deux fois par an. Il est parfois compliqué de réussir à trouver un vétérinaire de qualité pour prendre soin de son animal.

Mais, c’est peut être parce que de plus en plus de professionnels démissionnent. En effet, une récente étude a été menée sur cette profession.

Les résultats mis en lumière lors de cette recherche sont assez surprenants. L’enquête a prouvé que de plus en plus de vétérinaires étaient en train de quitter leur travail.

Ainsi, en seulement deux ans, le pourcentage de démission a augmenté de manière significative. Une tendance qui se retrouver pas seulement en Suisse. C’est aussi le cas un petit peu partout en Europe, en particulier au Royaume Uni.

Or ces professionnels, ne cherchent pas seulement un nouveau cabinet au sein duquel exercer. Le plus souvent, ces derniers vont quitter la profession pour débuter une carrière dans une toute autre branche.

Une situation qui commence à poser problème pour les propriétaires d’animaux, en particulier dans les petites villes de campagne.

vétérinaire démissionne

De nombreux cas de harcèlement signalés par les professionnels

Les résultats de cette enquête nous pousse à nous demander quelles sont les raisons qui entraînent ces professionnels de la santé animal à quitter leur travail. En effet, la plupart d’entre eux sont pourtant animés par l’amour des animaux.

De plus en plus de professionnels déclarent subir d’importantes pressions de la part des propriétaires d’animaux de compagnie dont ils prennent soin.

Ainsi, un grand nombre de vétérinaires ont dénoncé des faits de harcèlement de la part de propriétaires de chien et de chat. Ce taux de harcèlement a d’ailleurs connu une augmentation importante par rapport à l’année dernière.

Il se trouve qu’au cours de l’année dernière, près de 60% des vétérinaires ont déclaré avoir été victime d’un comportement intimidant des propriétaires d’animaux.

Une situation qui explique pourquoi certains d’entre eux préfèrent démissionner. La prochaine fois que vous emmenez votre Maine Coon ou votre Berger Australien en contrôle de santé, n’oubliez pas de vous montrer poli et souriant !