Hamster russe

0
Hamster russe

Comparé aux autres races similaires, le hamster russe est plus sociable et attrayant. Ayant tout pour séduire, ce petit animal ne demande que peu d’entretien et les enfants n’auront pas de difficulté à l’apprivoiser.

Figurant parmi des hamsters domestiques, il est un animal de compagnie calme et patient.

Pour vivre, il a juste besoin de l’eau, de la nourriture, d’un habitat, d’un minimum d’attention de votre part.

Ce que vous devriez savoir avant d’élever un hamster russe

À propos du hamster russe

Probablement, vous êtes parmi ceux qui pensent que le hamster russe est d’origine russe. Sachez que ce n’est pas du tout le cas. Appartenant à la catégorie des rongeurs, il provient des steppes et des déserts de sable du Kazakhstan et de Sibérie.

Cet animal peut s’adapter et est habitué à des températures basses jusqu’à moins de 20 °C. De nature nocturne, il commence ses activités la nuit.

Le plus souvent, sa fourrure est de couleur grise, mais il existe des exceptions qui sont beige, brune, blanche ou noire. Pesant entre 50 à 90 g, ce petit animal mesure 4 et 8 cm.

À environ un mois, il peut atteindre sa maturité sexuelle et son espérance de vie dure à peu près trois ans. Avec son caractère solitaire, il aime rester dans son coin et se bat même avec ses congénères qui pourraient envahir son espace.

tout savoir sur le hamster russe

Son habitat

Le hamster russe n’a pas du mal à s’adapter à la vie en captivité. D’ailleurs, pour éviter qu’il ronge toutes vos affaires, il doit être enfermé.

Grâce à sa petite taille, il peut vivre dans une petite cage de 60 cm (largeur) x 40 cm (profondeur) dotée d’un petit étage si possible. Préférez des grillages fins pour l’espacement entre les barreaux pour que ces petits animaux puissent se faufiler librement.

En kit séparé ou déjà fourni avec la cage, les tuyaux lui sont indispensables pour se faire un nid. Pour faire des exercices ou jouer, il a besoin d’une roue, de différents jeux, des objets en bois à ronger…

À l’intérieur de la cage, le hamster russe a besoin de foin, de coton spécial ou de mouchoirs en papier pour qu’il puisse aménager son nid.

Puisque ses dents poussent en continu, donnez-lui de la pierre minérale ou des bûches de bois en guise de quelque chose à mâcher. Cela empêche cette croissance continue.

Pensez à mettre un peu de sable à base de soufre dans sa cage pour qu’il nettoie son pelage. Une fois par semaine, nettoyez sa cage, changez sa litière et la terre à bain.

L’alimentation du hamster russe

Comme le hamster russe est omnivore, pour se nourrir, il devrait manger des aliments variés. S’il vit dans la nature, ce sont les graines, les petits fruits, les racines, les feuilles, les fleurs et les insectes qui composent son régime alimentaire.

Pour son bon développement, ce petit rongeur doit avoir une nourriture équilibrée riche en vitamines (granulés), prendre des extrudés, des graines contenant de céréales, des fruits et légumes et des insectes morts.

Pas trop grasse, son alimentation doit être de 3 à 8 grammes par jour. Au quotidien, 5 à 10 ml d’eau à mettre dans un biberon lui suffit.

Quelques précautions pour l’élever

Vivant en captivité, l’animal est exposé au problème de maigreur et d’obésité. Ainsi vous devriez surveiller son poids de temps en temps. À part la diarrhée qui pourrait lui être mortelle, il est aussi sensible aux maladies oculaires et respiratoires. Il peut également être atteint de la teigne ou de la gale et avoir des tumeurs. Pour son bien-être, évitez de :

  • le placer dans un endroit avec beaucoup de courants d’air ;
  • fumer juste à côté de lui ;
  • le laisser en plein soleil trop longtemps