Burmese

La race de chat Burmese est unique par sa beauté, sa gentillesse, son affection et idéale pour ceux qui souhaitent donner de l’amour et des caresses à son petit félin. Une de ses caractéristiques c’est le fait qu’il voyage très bien en voiture et qu’il adore regarder par les fenêtres.

Dans son standard, l’on doit apercevoir une expression de douceur, un corps lourd, un thorax large une ossature forte et une musculature tonique. Sa queue est épaisse et large à la base en s’affinant vers son extrémité. La tête du Burmese est de grandeur moyenne et arrondie avec un visage joufflu s’affinant en forme de triangle. Son nez doit faire un stop et son menton doit montrer une mâchoire inférieure forte.

Ses oreilles doivent être inclinées en avant, bien écartées et de grandeur moyenne. Les yeux du chat Burmese doivent être espacés, grands et ronds avec une couleur or intense. Ses pattes sont d’une longueur moyenne comme ses pieds ronds. Sa robe est bien fournie, douce avec une texture fine et très brillante.

Découvrez la race de chat Burmese

Les origines du chat Burmese

La race de Burmese est d’origine de Thaïlande. Cette race de chat existe depuis plusieurs siècles sous son ancien nom Supalak. Il ne faut comparer ce chat avec le Briman, dit également Sacré de Birmanie ; son poil est différent, plus court et avec des motifs sépia. L’on retrouve des traces du Burmese dans des livres de poésies à l’époque du Siam vers 1350 ou il était considéré comme un chat sacré par les moines birmans.

Ce n’est que dans les années 1930 aux Etats-Unis qu’un médecin, le Dr. Joseph Thompson maria un chat siamois à une femelle brune de race tonkinoise ; Wong Mau, trouvée dans les rues de Rangoon en Birmanie.

L’accouplement donna lieu à de magnifiques chatons de couleur brun foncé ; c’est le début de l’histoire récente de la race de chat Burmese. Les premiers spécimens sont arrivés en Europe et plus précisément en Grande-Bretagne en 1947 avec d’autres variantes de couleurs. Sa première reconnaissance date de 1953.

Le caractère et comportement de la race de chat Burmese

Cette race est sympathique, curieux et très joueur. Il va inspecteur tous les lieux où il va et en premier sa maison. Il est possible pour lui d’ouvrir les tiroirs et les portes. Le mâle Burmese aime jouer avec les enfants ; la femelle en vieillissant deviendra plus casanière et moins actives avec les enfants.

Contrairement aux Siamois ou au Birman, il ne miaule pas très souvent. C’est un chat qui recherche les câlins de son maître.

L’alimentation du chat Burmese

Votre chat Burmese restera très longtemps en bonne santé si vous lui donnez des repas équilibrés avec des légumes, du riz et de la viande. Gourmand, il peut tout à fait se satisfaire d’une nourriture industrielle avec croquettes de très haute qualité. Le Burmese apprécie également la nourriture humaine.

La santé de la race Burmese

D’un point de vu santé, il n’est aucunement touché par des maladies héréditaires. C’est un chat solide et n’a pas de prédisposition à des pathologies. Si vous le vaccinez normalement contre la leucose, le typhus, la rage et le coryza vous n’aurez pas à faire trop de visites chez votre vétérinaire.

Espérance de vie de la race Burmese

Son espérance de vie est entre 12 et 15 ans

Hygiène pour le chat Burmese

Le Burmese ne nécessite que peu d’entretien. Vous pouvez lui faire un brossage une fois par semaine et en période de mue, un brossage tous les deux jours. Vous pourrez lui lustrer le poil avec un chiffon laineux pour le rendre encore plus beau.

L’éducation de la race de chat Burmese

Calme doux et délicat, le chat Burmese est un excellent compagnon pour la vie familiale. Il adore son maître et ne supporte pas d’être seul chez lui. Si vous devez le laisser seul, il faudra prendre un autre animal, par exemple un chien ou un autre chat. Il sera toujours en quête de reconnaissance.

Son éducation sera facile ; il n’a peur de rien, il est sociable et il ne vous gênera pas par ses miaulements. Il aime jouer avec les enfants. Il faut savoir que votre chat aura une grande capacité d’adaptation et de fait, il vivra très bien à la campagne comme à la ville. Il aime vivre entourée de verdure mais restera près de vous si vous vous trouvez en appartement.

Les couleurs du chat Burmese

La race propose dans son standard plusieurs couleurs comme le Burmese blue sepia ; gris argenté clair, le Burmese sepia champagne ; chocolat clair voir beige, le Burmese sepia platinium ; gris argenté clair avec du beige, le Burmese red sepia ; roux abricot, le Burmese cream sepia ; beige, roux et crème clair, le Burmese tortie sepia ; brun et roux, le Burmese blue cream sepia ; bleu et crème. La particularité de cette race est sa partie inférieure doit toujours présenter une coloration du poil plus claire. La robe doit être uniforme sans rayures.

Taille et poids du Burmese

La femelle fait entre 3 et 5 kilos et le mâle 5 kilos à 6 kilos. Chat de taille moyenne, il est trapu et compact et semble sa musculature le rend plus lourd qu’il en à l’air.

Les défauts de la race Burmese

Lorsque votre Burmese est petit, il peut très facilement faire des bêtises ; il est vivace et curieux ce qui peut lui attirer quelques petits ennuis. Plus grand il sera un chat très facile à vivre et il sera tranquille. Il craint les courants d’air !

Le coût d'un chat Burmese

Le prix d'achat d'un chat Burmese

Le prix d’un Burmese est entre 1000 et 1300 francs en fonction de son âge, son sexe, du pédigrée des parents et des son standard de race.

Les coûts d’entretien du chat Burmese

Le coût moyen d’entretien de votre chat revient entre 350 et 450 francs par année.

Connectez-vous pour laisser un commentaire ou inscrivez-vous.

0 commentaire|0 commentaires