En France, dans l’Essonne (91), un chat a été diagnostiqué positif au Covid-19. C’est le premier sur notre territoire et le cinquième dans le monde. Heureusement, aucun de ces félins n’est décédé de la maladie. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter pour nos animaux.

Comment ce chat a-t-il pu être infecté ?

Papille, c’est son prénom, a probablement été contaminée par ses maîtres. Florence, sa propriétaire, a été testée positive au Coronavirus. Elle a été alitée pendant plusieurs jours et c’est naturellement que sa chatte est venue la réconforter, passant plusieurs heures par jour avec elle.

Papille a ensuite développé des symptômes qui ont laissé sceptique son vétérinaire. Elle vomissait un peu et n’avait plus d’appétit. Elle semblait déshydratée et fatiguée. Cela n’avait rien de commun avec les pathologies communes des chats.

Dans le doute, le vétérinaire a quand même demandé à des spécialistes de la tester. Résultat : Papille avait bien attrapé le Coronavirus au contact de sa maîtresse.

chat covid-19

Des contaminations d'animaux très rares

Malgré cela, il n’y a pas de grandes inquiétudes à avoir. Les transmissions entre espèces sont extrêmement rares. On ne recense pas aujourd’hui de contamination de l’animal à l’humain. On peut continuer de caresser ses animaux de compagnie sans crainte.

Si Papille a été infectée, c’est parce qu’elle a passé beaucoup de temps en contact rapproché avec sa maîtresse.

Les propriétaires, s’ils se savent contaminés, doivent essayer d’appliquer au mieux les gestes barrières avec leurs animaux pour les protéger.

Il est donc déconseillé de tousser ou d’éternuer en direction de son animal, mais de le faire dans sa manche. Il faut se laver les mains avant toute séance de caresses pour ne pas risquer de déposer le virus sur les poils de son animal. Il risquerait de s’infecter en faisant sa toilette. Il est aussi important d’empêcher l’animal de lécher le visage de son maître, même s’il en a l’habitude.

Comment va le chat Papille ?

Après avoir été testée positive à cette maladie, Papille a été hospitalisée à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort. Elle était amorphe à son arrivée mais son état s’est vite amélioré. Elle est malgré tout restée en observation quelques temps.

Reprenant des forces, elle a pu sortir au bout de cinq jours et retrouver sa famille. Aujourd’hui, Papille est guérie, elle va bien tout comme ses proches.

Contactée par la SPA, sa maîtresse tient à faire passer un message aux propriétaires d’animaux qui se poseraient des questions. Elle souhaite partager son histoire afin de les rassurer et d’éviter une vague d’abandons, comme il a pu y en avoir dans d’autres pays.

Voir plus de conseils pour le COVID-19 et les animaux de compagnie ici