Saint-Bernard

0
Saint-Bernard

Le chien de la race Saint-Bernard est vigoureux, musclé et imposant. Il porte un crâne massif et large, un museau court et non pointu, et un chanfrein droit.

Il a des yeux losanges et moyens de couleur brun foncé qui lui donne un regard intelligent et amical. Ses oreilles pendent, son tronc est puissant et sa queue est longue et lourde.

Le Saint-Bernard est un grand chien de montagne, souvent dressé comme chien de recherche, lors d’avalanche ou de catastrophes naturelles.

L’imaginaire populaire les affuble d’un tonnelet d’alcool accroché au cou destiné à revigorer les victimes du froid.

Cette pratique qui a été utilisée surtout à la fin du xixe siècle dans la recherche de personnes perdues dans les montagnes ou victimes d’une avalanche, n’est plus d’actualité bien sûr !

Le film « Beethoven » et ses suites, sortie au cinéma dans les années 1990, nous a bien fait rire et nous a montré la douceur de ce chien avec les enfants, à quelle vitesse le mignon chiot-peluche se transforme en molosse, sa présence volumineuse dans une maison et la quantité affolante de bave qu’il peut produire !

Découvrez la race de chien du Saint-Bernard

Les origines de la race

Descendant des molossoïdes asiatiques, dont le Mâtin tibétain en est la forme ancestrale, et sélectionné par les moines de l’hospice du Grand Saint-Bernard, le Saint-Bernard est considéré comme chien national suisse.

Barry, son plus célèbre représentant, a vécu à l’hospice de 1800 à 1812. Il a été le plus célèbre des chiens de sauvetage et à lui seul, il a sauvé plus de 40 personnes.

Son histoire a fait le tour du monde et est entourée de légendes qui ont contribué à l’excellente renommée des Saint-Bernard.

A l’hospice, en sa mémoire, son nom est traditionnellement attribué au plus beau chiot chaque année. L’hospice a conservé jusqu’en 2004 un élevage, pour maintenir la tradition et augmenter l’intérêt touristique du site.

Depuis janvier 2005, la congrégation des chanoines du Grand-Saint-Bernard a remis la charge du chenil et de l’élevage à la fondation Barry basée à Martigny, du côté suisse de la route du col. Vous trouverez également à Martigny, le Musée Barryland consacré au Saint-Bernard.

La renommée de cette race a également été évoquée dans les récits de soldats de l’armée de Napoléon de Bonaparte qui avaient franchi le col en 1800.

Le caractère et comportement de cette race

C’est un chien très doux, docile, affectueux et gentil avec les enfants. C’est le chien « baby-sitter » par excellence et il ne connaît pas l’agressivité.

C’est un sauveteur d’instinct et il vient en aide à toute personne qui lui semble en difficulté.

Il supporte très mal de rester attaché ou bien seul à la maison. Et sa taille imposante en fait un excellent gardien.

L’alimentation de la race

Cette race de chien a une vitesse de croissance des plus importantes de l’espèce canine. L’animal passe de 500 à 700 grammes à la naissance à un poids de 60 à 90 kilos en 2 ans environ !

La nourriture donnée pendant la croissance va conditionner son avenir d’adulte.

Le chien doit rester mince jusqu’à l’âge de environ 18 /24 mois, puis ensuite garder son poids de forme pour le reste de sa vie. Veillez donc à bien choisir ses croquettes.

Et il faudra diviser sa quantité de nourriture journalière en deux repas afin d’éviter une dilatation-torsion de l’estomac.

La santé de cette race

Le seul point potentiellement faible de ce robuste chien, ce sont ses yeux. Il peut souffrir de larmoiements excessifs et parfois aussi de l’entropion, qui est un renversement de ses paupières vers l’intérieur de l’œil.

Choisissez votre chiot dans un très bon élevage, surveillez bien sa croissance et prévoyez un bon budget alimentation, à la hauteur de son volume !

Et logez-le dans un espace, un jardin, pouvant accueillir sa masse et lui donnant également la possibilité de s’abriter de la chaleur en été, car il n’en raffole pas.

Espérance de vie d’un chien de la race Saint-Bernard

Son espérance de vie moyenne est d’environ 11 ans.

Saint-Bernard

Hygiène pour cette race

Le poil bien fourni de cette race et le sous-poil abondant chez la race à poil long, nécessitent un brossage indispensable et quotidien.

L’éducation d’un chien Saint-Bernard

Ce chien est facile à éduquer, mais il ne faut pas oublier que la charmante «peluche» que vous allez accueillir sera un molosse dans quelques mois.

Remarques et conseils pour la race

Il est très réputé pour porter secours en montagne (particulièrement à l’aise dans la neige) et bien que pacifiste de nature, il a aussi un potentiel pour la garde, car il a un grand sens du territoire.

Les couleurs du Saint-Bernard

Il y a une variété à poil court (fourni, brillant et adhérant) et une à poil long (moyen, de lisse à légèrement ondulé).

Et la robe est soit blanche et rouge, soit rouge et blanche ; seul l’unicolore ou le sans blanc ne sont pas admis.

Taille et le poids d’un chien de cette race

Le mâle mesure entre 70 et 90 cm, la femelle mesure entre 65 et 80 cm au garrot.

Le poids du mâle est d’environ 75 à 85 kg, et celui de la femelle entre 50 et 70 kg.

Les défauts de la race

Le Saint-Bernard n’a pas de défauts à proprement parler.

Il pourra devenir contraignant d’en posséder un si vous n’avez pas suffisamment d’espace et de temps pour les balades à lui consacrer, car s’il s’ennuie, il fera des bêtises dans la maison et risquera de vous la « redécorer »…

Le prix d’achat d’un chien de la race Saint-Bernard

Si vous souhaitez accueillir un chien de cette race, il vous en coûtera  entre 1400.- CHF et 2400.- CHF. Un chiot de la Fondation Barry coûte CHF 2’400.-. Ce prix inclut les frais inhérents à une radio-dysplasie du chien âgé d’au moins 18 mois.

Les coûts d’entretiens d’un chien de cette race

Cette race ne présente pas de pathologies particulières s’il est régulièrement vermifugé et vacciné. C’est un chien rustique et solide qui vous coûtera surtout par la quantité de nourriture qu’il avale pour alimenter sa grandeur.

Le chiot de la race Saint-Bernard

Veillez à acheter votre chiot exclusivement dans un bon élevage. Comme pour la plupart des canidés, la durée de la gestation est d’environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12.